Planck : à la recherche des origines de l'Univers

Vendredi, 24 avril 2009

Le lancement du satellite Planck et son exploitation permettront d'analyser le fond diffus cosmologique. Il s'agit d'étudier le rayonnement le plus ancien qui ait été émis dans l'Univers. 380 000 ans après le Big Bang, l'Univers est devenu suffisamment moins dense et assez transparent pour que la lumière puisse s'y propager. L'observation de ce rayonnement fossile nous donne l'image de l'Univers tel qu'il était à cette époque et de là nous permettra de remonter le cours de son histoire.

Pour en savoir plus: 

En arrière plan, les fluctuations du fond diffus cosmologique observées par le satellite WMap (NASA). Cette carte du ciel rassemble 5 années d’observation réalisée avec WMap. La température moyenne est de 2,725 K, soit -270°C. Les couleurs représentent les très légères fluctuations de température, avec en rouge les régions plus chaudes et en bleu, les régions plus froides. © NASA/WMAP Science Team. En surimpression, dessin d'artiste du satellite Planck de l'ESA qui sera lancé dans un très proche avenir. © ESA/AOES Medialab.