POVA : pollution des vallées alpines (Campagne de mesures intensives)

Jeudi, 16 janvier 2003

Coordonné par le Laboratoire de glaciologie et de géophysique de l'environnement(1) et l'association agréée de surveillance de la qualité de l'air de l'Ain et des pays de Savoie (Air-APS), le programme de recherche POVA mesure, évalue les différentes sources de pollution des vallées alpines, pour ensuite les modéliser.

Deux campagnes de mesures intensives ont déjà permis d'observer la pollution atmosphérique, dans la situation où le trafic routier transalpin délaissait temporairement la vallée de Chamonix pour emprunter la vallée de la Maurienne.

La troisième campagne de mesure se déroule actuellement jusqu'au 31 janvier 2003. Elle étudie la qualité de l'air des vallées après réouverture du tunnel du Mont Blanc aux camions.

Une quatrième campagne complètera cet été les données, les mécanismes de pollution de l'air dépendant très fortement des conditions météorologiques. Il s'agit de constituer à horizon 2004 un outil de modélisation de la qualité de l'air, spécifique aux vallées.

Note(s): 
  1. Le Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE) est une unité de recherche du CNRS associée à l'Université Joseph Fourier Grenoble.

La reprise des actualités du site est autorisée avec la mention "Source : Actualités du CNRS-INSU" et un lien pointant sur la page correspondante.