Derniers messagers des glaces

Fabienne Graciet et Peio Gaillard, 2009, 25 min

Lundi, 12 décembre 2011

"Derniers messagers des glaces" est une initiative d’un groupe de jeunes relayée par le Centre social "La Pepiniere" de Pau, au sein duquel Fabienne Graciet et Peio Gaillard interviennent dans le cadre de la prévention collective de la délinquance. Ce film raconte le voyage et l’aventure humaine de ces jeunes au Spitzberg à l’été 2009.

Les messagers sont huit adolescents (entre 15 et 18 ans), originaires de divers pays (Bénin, Tchad, France), aux parcours scolaire et familial très différents et qui se sont regroupés pour construire et réaliser un projet centré sur le réchauffement climatique. Leur but était de mieux comprendre le réchauffement global attribué aux activités humaines, de l'expérimenter et de le vivre afin de pouvoir témoigner de ses effets rapides et importants à l'échelle de leur génération.
Direction donc l'Arctique et sa banquise qui se réduit d'année en année à une vitesse effrayante. Sur un vieux gréement, ils ont vogué du Spitzberg vers le pôle Nord pour ramener à Pau un bout de glace de mer. Au cours de cette véritable petite expédition scientifique amateur, ils ont réalisé des mesures météo et océanographiques durant leur périple et rencontré des scientifiques des bases polaires lors de leurs escales sur l'Archipel. Ils ont ainsi pu ramener des preuves irréfutables d'un changement climatique rapide, notamment des photos de quelques glaciers du Spitzberg, qu’ils ont pu comparer aux photos d'archive, vielles d'une centaine d'années.
Ces jeunes sont les "derniers messagers des glaces" parce qu’ils sont très probablement la dernière génération à pouvoir marcher sur la banquise arctique en été.

Les jeunes ont été encadrés par :

  • Fabienne Graciet et Peio Gaillard, deux animateurs du Centre social "La Pépinière" qui ont supervisé l'organisation, l'accompagnement et la réalisation du projet ;
  • Benoit Dandonneau, un guide de haute montagne chargé de la partie "exploration" du Spitzberg, en particulier des incursions sur la calotte et les glaciers pour aller prendre des photos correspondant aux clichés d'archives (fournis par le Norwegian polar institute) ;
  • Christophe Cassou, un chercheur du CNRS, affecté au CERFACS (Toulouse), qui a supervisé tout le volet scientifique ; l'initiation aux sciences du climat s'est faite à Pau avant le départ par le biais de conférences et d’expériences simples de laboratoire et s'est poursuivie par des séries de mesure tout au long du périple ; certaines des mesures de l'océan profond faite par les derniers messagers des glaces lors de leur remontée vers le pôle font partie des mesures les plus au nord effectuées durant l'année 2009 par la communauté scientifique internationale ; les profils obtenus étaient envoyés en temps réel au centre océanographique opérationnel Coriolis afin d’être utilisés pour la prévision.

Ce film tourne maintenant dans les écoles et collèges d'Aquitaine. Il a été projeté à Cinemascience en 2009. Les jeunes ont donné un grand nombre de conférences grand-public en 2010 dans le département des Pyrénées Atlantiques.

Pour en savoir plus: