A gauche : Schéma représentant la zone de production de la coquille. Le manteau sécrète la coquille calcifiée et le periostracum, une couche organique qui vient recouvrir l’extérieur de la coquille. C’est au niveau de cette zone que des interactions mécaniques génèrent spontanément des oscillations qui produisent les côtes. A droite : Une prédiction théorique (ligne bleue) produite par le modèle est superposée sur une ammonite datant du jurassique. © Derek Moulton, Alain Goriely et Régis Chirat