Des pluies diluviennes peuvent emporter sous forme de lahars (coulées de boue) les dépôts volcaniques meubles qui tapissent les flancs des volcans antillais et charrier des blocs de roches volcaniques de plusieurs tonnes. © OVSM-IPGP, CNRS, C. Aubaud