Séisme de Kaikoura (Nouvelle Zélande, 13 novembre 2016). La rupture est décomposée en 4 sous-évènements (E1 - E4) dont les mécanismes au foyer sont représentés en rouge, les plans nodaux par les lignes noires (orientation possibles du plan de faille) et leur incertitude en gris. Le temps de déclenchement de chaque événement est indiqué dans l’insert en bas à droite. Les mécanismes indiquent que les évènements E1, E2 et E3 sont en décrochement alors que l’événement E4 est en faille inverse à faible pendage.