Carte satellite de température de surface de la mer pour la zone sud-Sénégal au cœur de la saison d’upwelling 2013. Dans un upwelling, les vents dominants chassent les eaux de surface vers le large et produisent ainsi une remontée d’eaux froides et riches qui donne lieu à une intense photosynthèse, d’où un écosystème très productif. Cette carte illustre l’originalité du fonctionnement de l’upwelling sénégalais : un upwelling a bien lieu sur le plateau sous l’action des vents dominants, mais il est principalement localisé dans la zone proche de Dakar (ellipse en blanc). Plus au sud, on observe un écoulement des eaux upwellées froides (en bleu) vers le sud avec une forte rétention sur le plateau (la ligne noire délimite les eaux côtières du plateau et les eaux du large). L’export vers le large typique des situations d’upwelling est donc réduit. Ceci est particulièrement vrai dans la bande chaude (en rouge sur la figure) située tout à la côte sous 14°30’N. Données MODIS téléchargées du site de la NASA http://oceancolor.gsfc.nasa.gov/.