Production primaire nette moyenne, calculée de 2010 à 2015 à partir de cartes satellites (d), plus intense à l’équateur dans le Pacifique et l’Atlantique. Elle est à l’origine d’une sédimentation plus forte de neige marine (particules marines de grandes dimensions ressemblant à une chute de flocon de neige) localisée à l’équateur (a-c et e-j). La taille des particules considérées varie de 0,14 à 16,8 mm de diamètre. Les valeurs de production primaire nette excédant l’échelle de couleur sont représentées en blanc.