Tremblement de terre provoqué par une injection de fluides dans une formation réservoir souterraine traversée par une faille tectonique. La rupture sismique (en orange) s'étend au-delà de la zone pressurisée (en bleu) par les fluides. © Caltech