Site de Dioron Boumak : cette île de 11 mètres de haut, formée de coquillages accumulés par d’anciennes populations de pêcheurs de l’estuaire du Saloum, a enregistré huit siècles d’histoire climatique. © Matthieu Carré, LOCEAN/IPSL.