Falaises de glace au front d’un glacier. Celles-ci mesurent à peu près 20 m de hauteur mais plus elles sont hautes et plus elles sont susceptibles de s’effondrer. L’hypothèse qu’un tel effondrement, pour des falaises de 100 m de hauteur, pourrait entrainer un recul autoentretenu de la calotte glaciaire est remise en question par cette étude.