AA-ANO-4 Grands relevés, sondages profonds et suivi à long terme

Cette Action Nationale d’Observation couvre :

  • la définition et la conduite de grands programmes d’observations d’ampleur internationale ayant pour but la cartographie du ciel dans différents domaines spectraux,
  • le suivi temporel d’objets sur de longues échelles de temps,
  • l’observation systématique de populations d’objets.

La mise à disposition de la communauté des données, de manière systématique et dans les délais les plus courts possibles, constitue la mission de cette Action Nationale d’Observation.

Les grands relevés et sondages profonds fournissent un relevé exhaustif des sources jusqu'à une certaine brillance limite et permettent l'étude à grande échelle de l'univers, le recensement de nouveaux types d'objets et de leurs stades évolutifs. Ils permettent des mesures de variabilité dans l’espace et dans le temps (astrométrie, détection de supernovae, d’astéroïdes etc.). Les grands relevés hyper-spectraux fournissent quant à eux des cubes de données avec une dimension spectrale qui permettent une approche multi-traceurs des processus astrophysiques, en particulier en radio-astronomie. Le suivi temporel d’objets connus fournit des informations sur leurs caractéristiques physiques et leur environnement (e.g. objets du système solaire, oscillations et champs magnétiques stellaires, détection de planètes extrasolaires).

Les grands relevés sont donc une des principales sources des bases de données en astronomie. Ce sont des entreprises lourdes, à la fois par le volume des données à acquérir, et par le temps nécessaire à leur réalisation. Le temps de vie des données ainsi produites et archivées est plus long encore (plusieurs dizaines d'années).

Les activités concernées couvrent la préparation initiale, la définition, la réalisation du relevé proprement dit, la réduction des données, leur archivage et leur diffusion finale. Par contre, la réalisation des instruments et leur opération relèvent du ANO2. Un suivi d'une partie des sources détectées sur des télescopes d'usage plus général est parfois nécessaire.

Paramètres mesurés :

Pour les grands relevés : Brillance du ciel à une ou plusieurs longueurs d'ondes ou cube hyper-spectral, d'où l'on peut extraire un catalogue conséquent de sources ponctuelles ou étendues. Le suivi d'une partie de ces sources permet d'obtenir d'autres paramètres (spectre ou décalage spectral par exemple). Pour le suivi temporel de sources : séries temporelles de spectres ou d’images sur une longue période.

OSU responsables :

Institut d’Astrophysique de Paris, Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides, Institut Pythéas, Observatoire Aquitain des Sciences de l’Univers, Observatoire Astronomique de Strasbourg, Observatoire de la Côte d'Azur, Observatoire Midi-Pyrénées, Observatoire de Paris, Observatoire des Sciences de l'Univers Paris Sud, Observatoire des Sciences de l'Univers en région Centre, Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble, Observatoire des Sciences de l’Univers THETA ; laboratoire AIM au CEA.

Organismes associés :

CEA, CFHT, CNES, ESA, ESO.

La liste des relevés entrant dans le cadre de l'ANO-4 se trouve dans la base de données des services d’observation en Astronomie-Astrophysique.

Dessin d’artiste représentant le satellite Gaia lancé en décembre 2013. © ESA.
Fichier attachéTaille
Eléments de cadrage de l'ANO464.65 Ko