Une bonne occasion de visiter les Galeries d'Anatomie comparée et de Paléontologie du Muséum national d'histoire naturelle

Mardi, 11 décembre 2012 - 14:33

Les Galeries d'Anatomie comparée et de Paléontologie ont accueilli de nouveaux spécimens remarquables et spectaculaires, comme un squelette d'archéocète de 9m de long. Ce spécimen est l'un des plus complet connu au monde (95%) et l'un des deux exposés (l'autre étant à la Smithsonian Institution à Washington).

Galeries d'Anatomie comparée et de Paléontologie, 2 rue Buffon 75005 Paris

Les archéocètes sont des cétacés fossiles qui n'appartiennent à aucun groupe de nos cétacés modernes et qui vivaient à l'Eocène  (55 à 35 Ma). Celui-ci constitue une espèce nouvelle 1 et appartient à une famille (les Basilosauridés) dont sont dérivés les cétacés modernes  (cétacés à fanons et cétacés à dent). Il vivait à l'Eocène supérieur (37 Ma) dans les eaux du Pérou actuel ; comme nos baleines et dauphins il était totalement inféodé au milieu aquatique et nageait avec sa puissante nageoire caudale. Il différait ainsi des premiers archéocètes de l'Eocène inférieur et moyen qui étaient soit terrestres et quadrupèdes avec des mœurs semi-aquatiques, soit amphibies, se déplaçant aisément sur le rivage mais également bons nageurs, à l'aide de leurs membres postérieurs. Cynthiacetus ne pouvait se déplacer sur le sol mais possédait toutefois des membres postérieurs atrophiés apparaissant à l'extérieur du corps. C'était un redoutable prédateur, comme le montre sa denture puissante qui comporte encore des dents différenciées (incisives, canines, prémolaires et molaires), ce qui n'est plus le cas chez les cétacés à dents actuels.

1-Cynthiacetus peruvianus décrit par Manuel Martínez-Cáceres et Christian de Muizon , 2011