EPOS-France

EPOS (European Plate Observing System) est un projet à long terme visant à construire une Infrastructure paneuropéenne d’intégration de données, produits de données, services et installations en Sciences de la Terre,  à partir d’infrastructures de recherche distribuées en Europe.

La plateforme EPOS de recherche intégrée et durable fournira un accès coordonné à des données, produits de données, services et installations harmonisés de haute qualité, issus de communautés thématiques multiples des sciences de la Terre. Des outils d’analyse et de modélisation seront aussi mis à disposition des utilisateurs grâce à l’expertise multidisciplinaire des acteurs du projet.

La finalité d’EPOS  est de développer une recherche multidisciplinaire novatrice pour une meilleure compréhension des processus physiques et chimiques de la Terre solide.
Comprendre le fonctionnement de la Terre en tant que système est d'une importance critique pour la société moderne. Les phénomènes et risques  naturels tels que les éruptions volcaniques, les tremblements de terre, les inondations, les glissements de terrain, les tsunamis, les conditions météorologiques ou encore le changement climatique mondial, sont tous des manifestations de la dynamique de notre planète aux impacts sociétaux majeurs. De même, l’activité humaine (exploitation des ressources naturelles,  gestion de sites industriels, enfouissement, …) peut avoir des conséquences graves sur notre économie, notre sécurité et sur l'environnement. 

La phase préparatoire du projet s’est déroulée de 2010 à 2014, suite à l’inscription d’EPOS sur la feuille de route ESFRI (European Strategic Forum on Research Infrastructures) en décembre 2008. EPOS est entré dans sa phase d’implémentation (IP) en octobre 2015 pour une période de 4 ans, avant la phase opérationnelle.  

Le projet EPOS-IP a débuté avec 46 partenaires de 23 pays européens. Il est financé par le programme Horizon 2020 de la Commission Européenne. 

En étroite collaboration avec le MESRI,  Helle Pedersen, déléguée scientifique CNRS-INSU, est la représentante de la France pour la phase d’implémentation d’EPOS. La coordination et l’animation d’EPOS au niveau national sont assurées par le bureau EPOS-France. Il est constitué des représentants français aux différents groupes de travail disciplinaires d’EPOS :

  • Aspect juridique et de Gouvernance /Legal & Governance : Helle Pedersen (ISTerre, Grenoble), Elisabeth Kohler & Pierre-Louis Bazin (CNRS, Paris)
  • Sismologie /Seismology : Philippe Gueguen (ISTerre, Grenoble), Remy Bossu (CEA), Wayne Crawford (IPGP, Paris), Aurélien Dupont (EMSC-CSEM)
  • Observatoires de Failles / Near Fault Observatories : Pascal Bernard (IPGP, Paris), Sophie Lambotte (EOST, Strasbourg)
  • Données et Produits GNSS / GNSS Data and Products : Anne Socquet & Andrea Walpersdorf (ISTerre, Grenoble), Mathilde Vergnolle (OCA, Nice)
  • Observations Volcanologiques / Volcano Observations : Philippe Labazuy & Patrick Bachelery (OPGC, Clermont-Ferrand), Jean-Christophe Komorowski (IPG, Paris)
  • Données Satellitaires / Satellite Data : Mioara Mandea (CNES, Paris), Michel Diament & Emilie Deschamps-Ostanciaux  (IPGP, Paris)
  • Observations Géomagnétiques / Geomagnetic Observations : Aude Chambodut (EOST, Strasbourg)
  • Aléas Anthropogéniques / Anthropogenic Hazards : Jean-Robert Grasso (ISTerre, Grenoble), Jean Schmittbuhl (EOST, Strasbourg)
  • Informations et Modèles Géologiques / Geological Information and Modeling : Sylvain Grellet, François Robida, Sébastien Hameau (BRGM)
  • Laboratoires Multi-échelles / Multi-scale Laboratories : Stéphane Dominguez (OREME, Montpellier), Mireille Perrin (CEREGE, Aix-en-Provence), Patrick Baud (EOST, Strasbourg)

Le bureau EPOS-France :

  • représente la communauté nationale dans les groupes de travail EPOS. Cette représentation se fait sur la base notamment des orientations définies dans les prospectives du CNRS-INSU élaborées avec les organismes partenaires, 
  • assure la diffusion des informations du projet EPOS auprès de la communauté nationale de chaque spécialité,
  • anime la réflexion sur la préparation des structures nationales en vue de leur contribution à EPOS et les conditions de leur participation.