La subduction

La subduction est le processus par lequel la lithosphère sombre dans le manteau. Ce processus, qui participe au ballet des plaques tectoniques sur un manteau lui-même en mouvement, est facilité par l'excès de masse de la lithosphère plongeante par rapport au manteau environnant. La subduction concerne essentiellement la lithosphère océanique, mais dans 18 % des cas, la lithosphère plongeante est de nature continentale.

  • Avec le concours de Serge Lallemand (Géosciences Montpellier)


Exemple de subduction océanique (à droite) représentant 82 % des situations. A gauche, exemple de subduction continentale représentant 18% des situations. © d'après Lallemand (1999), CNRS-INSU

Deux grandes catégories de subductions océaniques

Une étude statistique a permis de classer les zones de subduction océaniques en deux grandes catégories. Les unes sont caractérisées par une plaque supérieure en compression dont le mouvement absolu est dirigé vers le continent avec un pendage faible de la plaque plongeante (< 50 °), le Chili en est l’exemple type. Les autres présentent une plaque supérieure en extension dont le mouvement absolu est dirigé vers l’océan  avec un pendage fort de la plaque en subduction (> à 50 °), les Mariannes en sont l’exemple type.

Sommaire