Communication


Tout scientifique d’une unité de recherche rattachée au CNRS-INSU peut soumettre à la communication du CNRS-INSU un résultat marquant. Pour faire l’objet d’une communication, nationale, celui-ci doit être accepté pour publication par une revue à comité de lecture, constituer une avancée majeure dans son domaine, pouvoir être accessible à un public non averti et ne pas avoir été déjà publié sur internet. Aucun article vulgarisé de ce résultat ne doit avoir été publié sur le site internet d’un laboratoire et ou de toute autre entité liée au CNRS.
En fonction de son "intérêt" (scientifique, médiatique, sociétal…), ce résultat pourra être traité sous la forme soit d’un communiqué de presse, soit d’une nouvelle sur le web CNRS-INSU. Dans les deux cas, il sera mis en ligne sur le site du CNRS-INSU.

Les étapes pour le traitement d’une actualité scientifique

  • 1 - Alerte

Vous devez alerter votre responsable de communication scientifique du CNRS-INSU dès l’acceptation de votre publication par la revue, en lui envoyant la publication accompagnée d’au moins une dizaine de lignes en français dégageant les résultats de vos travaux et en lui indiquant grosso modo combien de temps il reste jusqu’à la parution de la publication.
S’y prendre à l’avance est une nécessité pour les communiqués de presse, car ceux-ci sont diffusés au plus tard le jour de la parution (dans le respect des embargos imposés par certaines revues, notamment Science et Nature).
Nous vous recommandons d'alerter dans le même temps les acteurs régionaux de communication (laboratoire, OSU, délégation régionale CNRS), mais aucune communication régionale ne doit être mise en place avant la communication nationale.

  • 2 - Première étape de décision : le CNRS-INSU

La communication du CNRS-INSU décide, en lien avec la direction, si elle peut communiquer ou non sur vos résultats, et si oui sous quelle forme (communiqué de presse ou nouvelle).

S’il est décidé de communiquer sur vos résultats, votre responsable de communication vous demandera d’envoyer un résumé vulgarisé en français d’une page et demi à deux pages de vos travaux, incluant la référence de l'article, les coordonnées de la personne contact (mail et téléphone) et au moins une illustration (avec légende et crédits). Ce résumé doit préciser le contexte scientifique des travaux (ce que l'on sait, ce que l'on cherche à savoir et pourquoi), ce qui a été fait et comment (méthodes, moyens), les résultats et éventuellement les perspectives.
S’il s’agit de faire un communiqué de presse, une deuxième étape de décision est nécessaire.

  • 3 - Deuxième étape de décision (si besoin) : le bureau de presse

Si la forme choisie est celle du communiqué de presse, la communication du CNRS-INSU soumet l’article et le résumé en français au bureau de presse du CNRS qui peut ou non le retenir. En cas de réponse négative, une nouvelle sera réalisée.

Vous serez tenus informés au fur et à mesure des décisions prises.

Le communiqué de presse du CNRS

Les communiqués de presse sont traités par le bureau de presse du CNRS, en concertation avec vous et les services de presse des autres partenaires institutionnels impliqués (communiqués communs). Ils sont validés par l’institut. Ils sont ensuite diffusés par le bureau de presse à une liste appropriée de journalistes et mis en ligne sur le site du CNRS.

La nouvelle sur le site du CNRS-INSU

Les nouvelles du CNRS-INSU sont traitées par votre responsable de communication, en concertation avec vous.