La turbulence, un ingrédient amplificateur du champ magnétique terrestre

Mardi, 11 novembre 2014

La turbulence, ensemble de mouvements aléatoires qui animent le métal en fusion du noyau terrestre, contribuerait au champ magnétique de notre planète, comme viennent de le démontrer des chercheurs de l’Institut des sciences de la Terre (CNRS/Université Joseph Fourier Grenoble 1/IRD/Université de Savoie/IFSTTAR). Pour parvenir à ce résultat, ils ont modélisé le noyau externe de la Terre par du sodium liquide confiné entre deux sphères de métal concentriques et en rotation – un dispositif baptisé Derviche Tourneur Sodium1 (DTS).

Contact(s):
  • Henri-Claude Nataf, Institut des sciences de la Terre (CNRS/Université Joseph Fourier Grenoble 1/IRD/Université de Savoie/IFSTTAR)
    henri-claude [dot] nataf [at] ujf-grenoble [dot] fr, 04 76 63 51 77

Représentation des lignes de champ magnétique (lignes fines) et de la vitesse angulaire du fluide (codée en couleurs), dans l’expérience DTS. © Henri-Claude Nataf - logiciel paraview.