Le télescope C2PU (Centre Pédagogique Planète et Univers)

© Hervé de Brus

  • Nom : C2PU (Centre Pédagogique Planète et Univers)
  • Site web : http://c2pu.oca.eu/
  • Contact : c2pu [at] oca [dot] eu
  • Partenaires du projet : Observatoire de la Côte d’Azur, Université de Nice Sophia Antipolis, Collège de France
  • Localisation : Observatoire de la Côte d’Azur, site du Plateau de Calern (Alpes Maritimes), 1270 m d’altitude.
  • Caractéristiques : Le Centre Pédagogique Planète et Univers (C2PU) comporte 2 télescopes d’1 mètre de diamètre. Le télescope Ouest, pilotable à distance peut fonctionner selon deux configurations optiques différentes : un foyer primaire à F/3.17 dédié aux observations nécessitant un grand champ, et un foyer Cassegrain à F/12.5 utilisé pour les travaux de polarimétrie, de photométrie, et de spectrométrie. Lors de cette soirée d’observation le foyer primaire est utilisé. Il reçoit une caméra CCD SBIG STX de 4096 × 4096 pixels équipée de filtres standards et d’un correcteur de Wynne à 3 lentilles. L’échelle à ce foyer est donc de 0.56′′/pix pour un champ 38.4′ × 38.4′.

Utilisation

C2PU a 3 catégories principales d’utilisateurs :

  1. Les scientifiques internationaux et nationaux - Ils profitent de l’excellente qualité des miroirs des deux télescopes et d’une pression pour l’allocation de temps d’observation beaucoup plus basse que dans les très grands télescopes mondiaux, ce qui permet de réaliser des projets de recherche nécessitant une grande quantité de nuits d’observation. Cet avantage a favorisé l’installation de deux instruments invités : un polarimètre pour l’observation d’astéroïdes, en collaboration avec l’Observatoire de Turin (Italie) dans le télescope Ouest ; et un tavélographe dans le télescope Est en collaboration avec des chercheurs de l’Observatoire de Merate (Italie).
  2. Les étudiants universitaires : plusieurs stages sont organisés par an pour accueillir des étudiants universitaires de Licence ou Master, qui proviennent d’Universités locales (Université de Nice Sophia Antipolis) ou internationales : Université de Cork (Irlande), Université de Liège (Belgique), Université d’Oldenburg (Allemagne). Les étudiants passent une semaine en immersion profitant du site exceptionnel du plateau de Caussols et des instruments scientifiques.
  3. Les scolaires : les classes de collèges et lycées ont accès au télescope Ouest de C2PU par le projet EduCosmos (http://www.educosmos.org/). Ce projet propose aux collégiens et aux lycéens de l’Académie de Nice d’intégrer un projet de sciences participatives piloté par des chercheurs de l’Observatoire de la Côte d’Azur. L’objectif est double : faire comprendre la démarche scientifique et participer à un véritable travail de recherche.


© Hervé de Brus