TELLUS - INSMI

La mission de l’INSMI (Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions) est de développer et de coordonner les recherches dans les différentes branches des mathématiques, allant des aspects fondamentaux aux applications. L’INSMI cherche en particulier à promouvoir les interfaces avec les autres disciplines scientifiques. L'Institut national des sciences de l'Univers (INSU) du CNRS a pour mission d'élaborer, de développer et de coordonner les recherches d'ampleur nationale et internationale en astronomie, en Sciences de la Terre et des surfaces terrestres de l'océan, de l’atmosphère et de l’espace.


Cet appel d’offre a pour but de rapprocher les deux communautés autour de quelques thématiques principales illustrées ci-dessous:


1)  La modélisation et la simulation numérique des fluides géophysiques (écoulements fluides à surface libre ou dans des réservoirs poreux de perméabilité complexe écoulements magnétohydrodynamique, écoulements convectifs à rhéologie complexe, etc…) et des systèmes visco-élasto-plastiques (résolution de grands systèmes d’équation non linéaires, transferts d’échelle, modélisation multi-échelle à la fois dans l’espace et le temps, etc…).
2) Le développement de modèles mathématiques et numériques pour la simulation des phénomènes de propagation d’ondes (couplage ondes acoustiques, élastiques et hydro-acoustiques, homogénéisation stochastique, méthodes d’intégration en temps symplectique et multi-symplectique pour des systèmes Hamiltoniens, nouvelles méthodes d’imagerie sismique, etc…).
3) Le développement de méthodes dans un cadre Bayésien pour l’inversion et l’assimilation variationnelle de systèmes de très grandes tailles (nouvelles techniques d’éclatement d’opérateurs monotones composites, algorithmes proximaux, seuillage itératif,  approches gloutonnes et parcimonieuses, approche bayésienne variationnelle, etc…).
4) Le développement de méthodes innovantes pour des problèmes de très grandes tailles (traitement du signal et de l’image, apprentissage statistique, quantification de l’incertitude, traitement du signal sur graphes, etc…).
5) L’Imagerie astronomique (résolution angulaire, méthodes de synthèse d’ouverture dans plusieurs domaines de longueurs d’onde du centimétrique aux ondes millimétriques jusqu’au domaine optique). Configurations optimales des sous pupilles d’un réseau et méthodes de reconstruction d’images.
6) L’analyse des signaux temporels et de la pertinence des alertes (sursauts gamma, supernovae, ondes gravitationnelles, phénomènes à hautes énergie, etc…).
7) L’analyse des systèmes complexes, la modélisation multi-agents et la caractérisation des comportements dynamiques.
L’appel d’offre propose un financement de type « amorçage de projet » de l’ordre de 10 000 euros par projet retenu. Le projet devra impliquer des chercheurs des deux instituts.

Vos contacts

  • Questions INSMI : Clotilde Fermanian / clotilde [dot] fermanian [at] cnrs [dot] fr et Mathieu Lewin / mathieu [dot] lewin [at] cnrs [dot] fr
  • Questions INSU : Eric Humler / eric [dot] humler [at] cnrs-dir [dot] fr et Kristiana Stoitseva / kristiana [dot] stoitseva [at] cnrs-dir [dot] fr
Fichier attachéTaille
Projets_financés_TelluS-INSMI_MI_AO_2017.xlsx14.53 Ko
Projets_financés_TelluS-INSMI_MI_AO_2016.xlsx10.38 Ko