Feuille de route nationale Infrastructures de recherche & données, Biblioplanets et SCOPUS/Elsevier, résultats financiers 2015 de l’édition scientifique, bilan de l’opération pilote de la Commission européenne pour les frais de publication

Mardi, 5 avril 2016

La Feuille de route nationale des Infrastructures de recherche : mise à jour 2016 (comporte des points sur les données)

La feuille de route nationale des Infrastructures de recherche  est un outil de pilotage stratégique du gouvernement qui est remis à jour tous les quatre ans selon un processus impliquant les alliances, organismes ouétablissements tutelles, à l'issue duquel l'inscription peut être recommandée comme infrastructure ou comme projet.
L'inscription sur la feuille de route témoigne de la volonté de l'état de structurer le paysage des infrastructures d'envergure nationale. Elle représente un label de qualité et de reconnaissance de sa valeur dans la Stratégie Nationale de Recherche.(SNR) mais ne se substitue pas aux négociations entre partenaires: communautés scientifiques, collectivités territoriales, établissements publics, Etat et leurs équivalents à l'étranger.

Pour la première fois, la feuille de route nationale présente toute une variété d'informations précises telles que la dimension internationale, la localisation, le volume et la gestion des données ou encore les principales informations budgétaires. Si le résultat reste largement perfectible, il trace une nouvelle voie de suivi des infrastructures de recherche dont les informations pourront être régulièrement actualisées sur ce site.

 

Biblioplanets : accès à la base de données SCOPUS d'Elsevier

Le CNRS a été mandaté pour négocier  le choix de fournisseurs et de prestations bibliométriques pour l’ensemble des établissements publics français de l'enseignement supérieur et de la recherche. Deux accords-cadres ont été signés entre le CNRS et les éditeurs Thomson-Reuters et Elsevier.

L’ensemble des chercheurs des laboratoires du CNRS dispose donc désormais des deux outils essentiels et complémentaires pour la recherche bibliographique et l’analyse des citations.  Ces accès à WOS, JCR, ESI (Thomson-Reuters) et à SCOPUS (RELX-Elsevier), négociés pour 4 ans, optimisent les capacités d’analyse de publications et de données de tous les champs scientifiques : ces outils permettent en effet, d’obtenir les données citationnelles de la quasi intégralité du champ STM et une couverture approchée significativement plus complète et pertinente du champ SHS.

 

Résultats financiers 2015 de l’édition scientifique

Note rédigée par  Michel Vajou à la demande d'Eprist le 30 mars 2016 : La rentabilité hors-norme des plus grands éditeurs scientifiques mondiaux rend difficile l'évolution vers de nouveaux modèles économiques

 

Bilan de l’opération pilote de la Commission européenne pour les frais de publication

7° PCRD : Au 10 mars 2016, 273 publications provenant de 234 projets ont été financées (...) => Lire la suite

 

Rappel : Cheminement du Projet de loi pour une Republique Numerique Texte n° 663

Texte n° 663 adopté par l'Assemblée nationale le 26 janvier 2016 (voir le pdf : Loi Republique du Numerique)

Transmis au Sénat le 26 janvier 2016, discussion en séance publique au Sénat les 26, 27, 28 avril et 3 mai 2016.