L’identifiant numérique chercheur

Un identifiant chercheur ou identifiant auteur est un code numérique permanent attribué à un chercheur, qui l’identifie de façon univoque en supprimant les risques d’homonymie. Il permet aussi souvent de relier vos publications, de générer un CV, parfois de relier vos jeux de données etc. Pour plus d’informations sur l’identifiant chercheur, voir la fiche technique très complète rédigée par MC Deboin du Cirad.

Il existe plusieurs identifiants liés à chacun à un environnement numérique donné. Pour information, voici les principaux identifiants que vous pouvez créer :

ORCID : Open Researchers and Contributor ID

Fin 2015, ORCID annonce plus de 2 millions d’inscrits parmi lesquels des institutions et organismes de recherche (Caltech and Cornell University), des universités anglaises, des sociétés savantes et organisations caritatives dont the WellcomTrust , des sociétés commerciales dont Thomson Reuters etc. Votre identifiant ORCID ID peut être relié à vos publications, vos jeux de données, ou vos réponses à projets ( ERC). Il peut être relié à votre ResearcherID (voir plus bas), à ResearchGate et à idHal HAL.

De plus en plus d’éditeurs ( AGU-Wiley, Elsevier, IEEE, etc ) vous demandent votre ORCID ID à la soumission d'un article. L’HCERES demande, dans ses formulaires, les identifiants ORCID.

L’inscription d’un chercheur à ORCID est gratuite : https://orcid.org/register. Après l’inscription, vous aurez votre numéro ORCID ID. Un espace web vous sera ouvert, pour saisir et alimenter votre profil chercheur ORCID : votre biographie, votre formation, votre parcours académique, votre employeur, vos publications.

 

idHAL

L’idHAL est un identifiant unique géré dans HAL, lié à cette plateforme et à une personne physique. Il permet à un utilisateur authentifié, connu comme auteur dans HAL, de regrouper les différentes formes sous lesquelles son nom a pu être saisi avec CV et liste des publications.

HAL et idHAL sont gérés par le CCSD (Centre pour la Communication Scientifique Directe - UMS3668).

 

ResearcherID

Un numéro d'identifiant unique associe chaque chercheur à son travail publié et permet aux autres de trouver facilement les listes complètes de publication et d'éviter le problème courant de mauvaise identification d'un auteur, d’homonymie.

Les limites :

  • Avoir accès (payant) au WOS pour alimenter sa liste de publications ;
  • Seules les publications issues du WOS génèrent les indicateurs bibliométriques (les références non présentes dans le WOS peuvent être ajoutées sur demande.

ResearcherID est géré par Thomson Reuters – Web of Science.

 

Les identifiants suivants existent aussi, mais vous ne pouvez pas les créer vous-même :

ISNI : International Standard Name Identifier

L’ISNI est le code international normalisé des noms. Il permet d’identifier au niveau international les identités publiques des personnes ou des organismes impliqués dans la création, la production, la gestion et la distribution de contenus intellectuels et artistiques ou faisant l’objet de ces contenus. Les personnes identifiées peuvent être, par exemple, l’auteur, l’éditeur, le traducteur, l’illustrateur ou le sujet d’une œuvre.

L’ISNI est géré par la BnF (Bibliothèque nationale de France).

 

IdRef : Identifiants et Référentiels

IdRef permet à des utilisateurs et à des applications clientes d’interroger, de consulter, de créer et d'enrichir des autorités des catalogues Calames, Sudoc et thèses.fr. Il est peu utilisé.

IdRef est développé et géré par l’ABES  (Agence Bibliographique de l'Enseignement Supérieur du MNESR).

 

VIAF : Virtual International Authority File

VIAF est le fichier d’autorité international de référence. La BnF en est un partenaire très actif. VIAF est aujourd’hui un service d’OCLC (Online Computer Library Center )et joue un rôle important dans l’écosystème mondial d’échanges de données. VIAF a commencé par traiter les données d’autorité sur les noms de personne. Sont désormais progressivement intégrées dans VIAF les données d’autorité sur les collectivités, les noms géographiques, les œuvres et les expressions.