Séisme de magnitude Mw 6.2 dans la région de Rieti – 24 aout 2016

Mercredi, 24 août 2016

Un séisme de magnitude Mw 6.2 (source INGV) a eu lieu en Italie le 24 aout 2016 à 01:36 UTC (03h36 heure locale) au sud-est de Norcia (province de Rieti) à une profondeur de 4 km.

Séquence sismique de la province de Rieti, situation le 24 aout 2016 à 7h, heure locale. (Source INGV) Les premières estimations indiquent une intensité potentielle (indicateur de la sévérité de la secousse au sol) de VIII dans la zone épicentrale. Le séisme est situé dans une zone à fort aléa sismique. Les communes plus proches de l’épicentre sont Accumoli, Amatrice (50% d’effondrements selon le maire) et Arquata del Tronto. La plus forte accélération enregistrée a été de 0.45g à 11 km de l’épicentre à Arquata del Tronto. Le séisme a été ressenti sur une grande partie de l’Italie centrale depuis Rimini jusqu’à Naples. Aucune mesure d’intensité macrosismique dérivant de témoignages individuels directs n’est disponible depuis la zone épicentrale, ce qui est une indication de la sévérité de la secousse et de dommages potentiellement importants.

Mécanisme au foyer du séisme (source Geoscope / IPGP) Plusieurs répliques ont été enregistrées (une quarantaine à 7h, heure locale), dont 7 d’une magnitude supérieure à 4 et une de Mw 5.3 à 02:33 UTC, une heure après le choc principal (source INGV). Les répliques s’étendent sur environ 25 km selon une direction NNO-SSE sur une faille normale de même direction, comme le suggère le mécanisme au foyer. Ce séisme accommode la tectonique d’extension E-W qui domine le long de la partie centrale de la chaine des Apennins. Cette extension, responsable de l’effondrement de la chaine apennine, est associée à l’ouverture concomitante de la mer Tyrrhénienne en arrière de la compression frontale adriatique de la chaîne.

La région centrale des Apennins a déjà subi de nombreux séismes importants (11 séismes de Mw supérieur à 5.5 depuis 1298). Les plus récents sont ceux de septembre 1997 (Mw 6.1 à 50 km NNO du séisme de 2016) faisant partie d’une séquence sismique ayant affecté les régions Marche et Ombrie (11 décès, plus de 100 blessés et 80 000 foyers détruits) et d’avril 2009 (Mw 6.3 à 45 km SSE du séisme de 2016) ayant affecté la ville de l’Aquila et la région environnante (environ 300 décès, plus de 1000 blessés et plus de 55 000 personnes sans abris). Le séisme de 2016 se situe entre les zones affectées par les répliques des séismes de 1997 et de 2009.


Le séisme dans le contexte des séquences de répliques des séismes de 1997 et 2009. (Source carte USGS)

Les scientifiques se coordonnent pour le partage d'informations sur le séisme ainsi que pour évaluer si une intervention des équipes françaises est nécessaire et possible sur le terrain, cela au travers de la cellule post-sismique du CNRS-INSU (contact : Bertrand Delouis).

Contact(s):
  • Alessia Maggi, IPGS/EOST
    alessia [at] unistra [dot] fr, 03 68 85 50 28
  • Jérôme Vergne, IPGS/EOST
    jerome [dot] vergne [at] unistra [dot] fr, 03 68 85 01 00
  • Antoine Schlupp, IPGS/EOST
    antoine [dot] schlupp [at] unistra [dot] fr, 03 68 85 01 20
  • Bertrand Delouis, Géoazur/OCA
    delouis [at] geoazur [dot] unice [dot] fr, 04 83 61 86 26

La reprise des actualités du site est autorisée avec la mention "Source : Actualités du CNRS-INSU" et un lien pointant sur la page correspondante.