L’Université de Michigan et l’IRAM officialisent leur collaboration dans le cadre de NOEMA

Vendredi, 2 septembre 2016

L’Université de Michigan (Ann Arbor, USA) et l’IRAM, Institut de Radioastronomie Millimétrique (Grenoble, France) ont finalisé et signé un accord de collaboration dans le domaine de l’astronomie millimétrique et tout particulièrement dans le cadre de  NOEMA, le projet  "Northern Extended Millimeter Array". Cet accord, d’une durée de 5 ans, permettra de renforcer et d’accélérer les progrès scientifiques et technologiques générés par NOEMA. 

Le 1er septembre 2016, le Professeur Edwin Bergin (doyen du “Astronomy Department University of Michigan”) et le Professeur Jean-Loup Puget (membre du Conseil de l’IRAM et membre de l’Académie des Sciences française) ont apposé leurs signatures au bas des documents de l’accord. La cérémonie de signature a eu lieu lors de la visite du site de NOEMA sur le Plateau de Bure, en présence des représentants des ambassades américaines et françaises  (Mme O. Krawciw et le Professeur H. Martin) et de la direction de l’IRAM. Le directeur de l’IRAM a présenté aux visiteurs le statut du projet NOEMA et les étapes à venir.


De gauche à droite : Jean-Loup Puget et Edwin Bergin signataires de l'accord de partenariat. Crédits : IRAM.

NOEMA permettra des observations astronomiques avec une sensibilité et une précision jusqu’alors inconnues. L’accord signé témoigne de l’attention internationale et, en particulier de l’intérêt suscité par NOEMA au-delà de l’horizon européen. L’objectif premier de la collaboration est de progresser dans la compréhension de l’astrophysique et d’améliorer la technologie nécessaire. Un objectif aussi important est le renforcement d’une collaboration internationale, afin d’échanger le savoir-faire et les compétences techniques et de former les scientifiques et les étudiants. Alors que des collaborations scientifiques transatlantiques dans le domaine des observatoires spatiaux sont relativement courantes, celles touchant au domaine des installations au sol sont jusqu’ici moins développées.

L’Université de Michigan, Ann Arbor fait partie des universités américaines les plus prestigieuses (22ième au fameux « classement de Shanghai »); son département d’astronomie mène de nombreux projets scientifiques  avec l’IRAM et l’IPAG, l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble. 

IRAM est une organisation internationale développant les observations astronomiques dans le domaine des ondes millimétriques. L’IRAM est le résultat d’un partenariat entre le CNRS (France), la MPG (Allemagne) et l’IGN (Espagne). L’IRAM exploite deux sites d’observation de classe mondiale, le télescope de 30 mètres situé dans le sud de l’Espagne et l’Interferomètre NOEMA dans les Alpes françaises. Son siège principal ainsi que son centre de développements technologique localisés à Grenoble, France.

Pour en savoir plus: