Jérôme Chappellaz : Mesure in situ des gaz dissous et des isotopes de l'eau dans l'océan (OCEAN-IDs)

PoC 2015, institution hôte : CNRS

Jérôme Chappellaz (Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'Environnement (LGGE) - CNRS / université Grenoble Alpes, Grenoble)

Jérôme Chappellaz. © Alain Fischer, ville de Grenoble. Jérôme Chappellaz a été recruté comme chargé de recherche au CNRS en 1990. Il a construit sa carrière autour de l'étude des gaz à effet de serre, leur évolution temporelle et la cause de cette évolution. Sa matière première, c'est la glace des régions polaires et notamment les petites bulles d'air qu'elle renferme. Directeur adjoint du LGGE de 2003 à 2008, il a aussi dirigé deux équipes successives de ce laboratoire. Il coordonne les recherches françaises en science des carottes de glace et représente la France dans les comités internationaux de ce domaine. Ses travaux ont été récompensés en particulier par la médaille de bronze du CNRS en 1993, la médaille d'argent du CNRS en 2015, le prix Jaffé de l'académie des sciences en 2001, la médaille Shackleton de l'association européenne de géochimie en 2013, ou encore la médaille d'honneur Niels Bohr en 2014. Chevalier dans l'ordre national du mérite, il appartient à la catégorie des chercheurs les plus cités au niveau mondial depuis 2006.

Le projet ERC

Le projet vise à démontrer le potentiel d'un nouveau type d'instrumentation océanographique (résultant indirectement du projet ERC Advanced Grant ICE&LASERS) permettant de mesurer in situ différents gaz dissous dans l'eau de mer ainsi que les isotopes de cette eau, en utilisant une nouvelle technologie laser combinée à une méthode originale d'extraction du signal à partir de l'océan. L'objectif est de construire une nouvelle génération de ces instruments et les porter à un niveau TRL7 avant de les mettre sur le marché via une start-up.