Camille RISI reçoit la médaille de bronze 2016 du CNRS

Chercheuse en météorologie

Mercredi, 23 novembre 2016

Contrairement aux apparences, deux gouttes d’eau ne se ressemblent pas : les atomes qui les composent n’ont pas tous le même nombre de neutrons. Camille Risi, chercheuse au Laboratoire de météorologie dynamique (LMD), a montré que cette subtile différence isotopique fournit des informations précieuses sur les processus météorologiques et climatiques, de la formation des nuages à l’histoire du climat au cours des derniers millénaires. C’est lors de ses études que Camille Risi commence à s’intéresser aux isotopes de l’eau. Sa thèse reçoit trois prix nationaux : prix Le Monde de la recherche universitaire, prix thèse de la Fondation EADS en 2010 et prix André Prud’homme de la Société météorologique de France en 2011. Après un post-doctorat à l’université du Colorado, elle est recrutée par le CNRS en 2011. Ses travaux pionniers et ses nombreux articles publiés font d’elle une spécialiste reconnue internationalement.

Chercheur CNRS