Olivier EVRARD reçoit la médaille de bronze 2016 du CNRS

Chercheur en sciences de l’environnement

Mercredi, 23 novembre 2016

Tous les ans, l’Europe perd 970 millions de tonnes de terre à cause de l’érosion. Olivier Evrard, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE), identifie les sources et quantifie ce phénomène au fort impact environnemental et économique. Spécialiste du transfert de matière des sols aux rivières, il observe et modélise l’érosion grâce à la mesure d’isotopes radioactifs naturels ou artificiels. Ainsi, deux de ses terrains de recherche se trouvent dans des zones affectées par des accidents nucléaires : Tchernobyl et Fukushima. Après un doctorat obtenu en 2008 à l’université catholique de Louvain, Olivier Evrard est recruté par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Affecté au LSCE, il conduit de nombreux projets internationaux : érosion des sols liée au changement de pratiques agricoles au Laos et au Brésil, envasement des barrages hydro-électriques en France, traçage des polluants dans les bassins versants et les rivières en Russie et au Japon. Son expertise, alliant échantillonnages sur le terrain, mesures de laboratoire et modélisation des flux de matière, permet de développer des approches de traçage originales reconnues par la communauté internationale.

Chercheur CEA