Chrystèle Sanloup: Magmas des profondeurs, une étude expérimentale en conditions extrêmes

StG 2010, institution hôte: UPMC

Professeur à l'Institut des sciences de la Terre Paris - ISTEP (Université Pierre et Marie Curie/CNRS, Paris) Chrystèle Sanloup

Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, Institut des Sciences de la Terre de Paris (ISTEP), Chrystèle Sanloup a effectué sa thèse de doctorat à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon en 2000, suivi d’un post-doctorat à la Carnegie Institution of Washington. Professeur visiteur à la School of Physics and Astronomy de l’Université d’Edimbourg depuis 2014, elle est élue fellow de la Mineralogical Society of America en 2015.  Elle s’intéresse à la chimie et physique des matériaux planétaires en conditions extrêmes de pression et de température, avec des applications allant du noyau à l’atmosphère. La méthode suivie est celle de l’expérimentation (presses gros-volume, cellules enclumes-diamants) couplée le plus souvent au rayonnement X synchrotron, permettant l’acquisition de données in situ dans les conditions P-T expérimentales.

Le projet ERC

Magmas des profondeurs, une étude expérimentale en conditions extrêmes (Magmas at depth : an experimental study at extreme conditions), projet financé par le Conseil Européen de la Recherche (ERC starting grant, 2011-2016)

Ce projet, ancré sur l’étude in situ des liquides silicatés à haute pression, vise à répondre à toute question liée à la présence de magma en profondeur, que ce soit dans la Terre actuelle ou bien très tôt lors de sa différenciation, c'est-à-dire lors de l'individualisation des différents réservoirs : atmosphère, croûte, manteau, noyau. Pour cela, nous mesurons les propriétés des magmas à haute pression : structure, densité et viscosité. Les changements de propriétés observés permettent aussi de comprendre des changements de propriétés géochimiques, comme l’affinité des éléments de trace pour les magmas vs cristaux ou magma vs fer liquide, et de mieux appréhender ainsi la formation des différents réservoirs planétaires.