Jean-François Donati : Magnetic Fields and the Formation of New Worlds (NewWorlds)

AdG 2016, institution-hôte : CNRS

© S Chastanet, OMP / CNRS Jean-François Donati, (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie, Observatoire Midi Pyrénées - IRAP / OMP : CNRS / Université de Toulouse Paul Sabatier)

Ancien élève de l’école Polytechnique, Jean-François Donati étudie principalement la naissance des étoiles et des planètes, et notamment le rôle du champ magnétique dans cette genèse. 

Chargé de recherches au CNRS depuis 1992, puis directeur de recherches depuis 2003, il a notamment conçu les spectropolarimètres ESPaDOnS et Narval (équipant respectivement les télescopes Canada-France-Hawaii / TCFH et Bernard Lyot / TBL) et mis au point les techniques tomographiques qui ont rendu possible et popularisé l’étude des champs magnétiques de nombreux types d'étoiles. 

Il travaille aujourd'hui sur les nouveaux instruments SPIRou et SPIP pour le TCFH et le TBL, au sein d’un consortium scientifique international dont il assure la direction.  L’objectif est d’explorer les systèmes planétaires autour des naines rouges voisines, ainsi que les mondes en formation au sein des pouponnières stellaires proches - thèmes au coeur du projet NewWorlds qui vient d’être financé par l’ERC. 

Le résultat de ses recherches, objet de plus de 200 publications, a été récompensé en 2008 par le prix Deslandres de l’Académie des Sciences.  Pour l’année mondiale de l’astronomie en 2009, il a conçu l’exposition tout public « Nature magnétique : des atomes aux étoiles » sur le thème du magnétisme.

Le projet ERC : Magnetic Fields and the Formation of New Worlds (NewWorlds)

Le projet ERC NewWorlds ambitionne de mieux comprendre l’impact du champ magnétique sur la formation des étoiles et des planètes, ainsi que son influence sur l’habitabilité des planètes comme la Terre.  En exploitant les performances ultimes de SPIRou, NewWorlds permettra 

  • d'explorer les champs magnétiques des étoiles en formation et de leur disques protoplanétaires, 
  • de dévoiler la présence de géantes gazeuses à proximité immédiate des étoiles jeunes, et 
  • de détecter et caractériser les systèmes planétaires des naines rouges voisines, y compris du point de vue de leur habitabilité. 


Plus d’informations sur :
http://www.ast.obs-mip.fr/donati
http://spirou.irap.omp.eu