Livraison de l’instrument français PAS pour la mission Solar Orbiter

Alerte presse

Mercredi, 7 juin 2017

Le senseur PAS (Proton-Alfa Sensor), conçu et développé par les équipes de l’IRAP (CNRS/CNES/Université Paul Sabatier) sera livré le 13 juin 2017 à l’ESA pour équiper sa sonde Solar Orbiter. PAS fait partie de l’instrument Solar Wind Analyser (SWA) dédié à l’analyse des particules du vent solaire. Solar Orbiter sera lancée début 2019 pour étudier l’organisation et la dynamique des structures de l’atmosphère du Soleil, ainsi que les caractéristiques des flux de particules et des ondes se propageant dans l’espace interplanétaire. PAS, associé aux dix autres instruments de Solar Orbiter, permettra d’établir la connexion entre la surface solaire, ses structures magnétiques, leur dynamique et les caractéristiques du vent solaire, son champ magnétique, ses ondes et ses populations de particules les plus énergétiques. L’enjeu en est aussi de comprendre comment le Soleil influe sur le vent solaire et l'environnement spatial terrestre.


L'instrument PAS dans une des salles blanches de l'IRAP. Crédits : S. Chastanet - OMP/IRAP/CNRS/UT3/CNES

L’instrument PAS y contribuera en mesurant la densité, vitesse et température du vent solaire et, plus précisément, la fonction de distribution des particules. A une cadence pouvant atteindre 10 millions de mesures par seconde, il déterminera la direction d’arrivée et l’énergie de chaque particule passant par sa fente d’entrée et effectuera un premier traitement numérique de ces données avant retransmission vers la Terre.  Les mesures, cent fois plus rapides que ce qui a été fait jusqu’à maintenant, permettront d’étudier la turbulence et les interactions ondes/particules essentielles dans la dynamique du vent solaire. Au fil de la mission, la température de son bouclier thermique pourra varier entre -120°C  et 450°C.

Associé aux autres instruments de Solar Orbiter, PAS irriguera par ses mesures une communauté mondiale de quelques centaines de chercheurs, à partir de 2019 et bien au-delà de 2030.       

Contact(s):
  • Philippe Louarn, Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP).
    philippe [dot] louarn [at] irap [dot] omp [dot] eu, 05 61 55 81 01

La reprise des actualités du site est autorisée avec la mention "Source : Actualités du CNRS-INSU" et un lien pointant sur la page correspondante.