Grâce à un nouveau dispositif, Muse devient un des instruments les plus puissants jamais construits pour l’astronomie au sol

Alerte presse

Mercredi, 2 août 2017

Le quatrième télescope du Very Large Telescope (VLT) de l’ESO, au Chili, est désormais équipé d'un nouveau dispositif d’optique adaptative (AOF). Couplé à l’instrument MUSE, il vient d’offrir des premières images incroyablement résolues de nébuleuses planétaires et de galaxies. Le couplage AOF/MUSE forme maintenant un des systèmes les plus avancés et les plus puissants, technologiquement parlant, jamais construits pour les besoins de l’astronomie sol.

MUSE permet de plonger au cœur des tout premiers instants de l'Univers afin de sonder les mécanismes de formation des galaxies, d'étudier les mouvements de la matière et les propriétés chimiques des galaxies proches. Son développement a été piloté par le Centre de recherche astrophysique de Lyon (CNRS/ENS Lyon/Université Claude Bernard).

Vous trouverez à ce sujet le communiqué institutionnel de l'ESO.

Contact(s):
  • Roland Bacon, CRAL (CNRS/Université Lyon 1/ENS de Lyon)
    rmb [at] obs [dot] univ-lyon1 [dot] fr, 04 78 86 85 59

La reprise des actualités du site est autorisée avec la mention "Source : Actualités du CNRS-INSU" et un lien pointant sur la page correspondante.