Le CDGP distribue les premières données de géothermie profonde

Mercredi, 14 mars 2018

Le Centre de données de géothermie profonde (CDGP) est le volet « Observatoire » du LabEx G-Eau-Thermie Profonde, hébergé par l'EOST. Il a pour missions de collecter, décrire, préserver, distribuer les données des différents projets de géothermie en Alsace, dans le respect des droits de propriété intellectuelle. Le CDGP fournit également des données au projet européen EPOS (European Plate Observatory System) via la thématique risques anthropiques (TCS-AH).

Lancé début 2016 en lien avec le projet EPOS, la plateforme CDGP s'est concrétisée cette année. L’infrastructure nécessaire à ces missions est désormais en place ; les procédures, méthodes et outils sont opérationnels. La plateforme met à disposition de la communauté scientifique et du grand public des données relatives aux opérations menées sur les sites de géothermie profonde en Alsace : catalogues et signaux sismologiques, données hydrauliques, description des réseaux d’acquisition et informations décrivant l’environnement géologique et géophysique des sites.

Techniquement, une infrastructure de données spatiales (geOrchestra) a été implémentée, et les données patrimoniales du site de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts sont en cours de récupération, conversion et validation. Les données relatives à un premier épisode de stimulation datant de 1993 sont maintenant disponibles sur la plateforme de distribution du CDGP.

Une caractéristique importante de la plateforme est la prise en compte des droits de propriété : les données de géothermie ont été acquises par des entreprises privées et/ou des organismes de recherche, avec des financements industriels ou publics, nationaux ou européens. Les propriétaires définissent les règles de distribution qu’applique le CDGP à leurs données, d'où l'obligation de s’enregistrer pour les obtenir. Une fois enregistrés, les demandeurs accéderont aux données en fonction de leur appartenance (académique, industrielle, public) et des règles de distribution.

Les données seront aussi accessibles via la plateforme TCS-AH du projet européen EPOS.


Pour en savoir plus: 
Contact(s):
  • Marc Schaming, Institut de physique du globe de Strasbourg
    marc [dot] schaming [at] unistra [dot] fr, 03 68 85 00 93