Interférogramme du séisme de Greneva (Grèce, 1995)

Lundi, 22 décembre 2008

Grâce aux images radar satellites, prises à des mois ou des années d'intervalles, il est possible de mesurer et de modéliser la déformation du sol survenue à la suite d'évènements géologiques (séismes, éruptions volcaniques), hydrologiques (recharges ou décharges de nappes phréatiques) ou environnementales (glissements de terrains). Ici, est modélisée la déformation liée à un séisme (Greneva, Grèce, 1995, magnitude 6,6). Les images satellites ont été prises en novembre 1993 et octobre 1995, chaque frange indique un déplacement de 28 mm. Ce séisme de moyenne importance avec une rupture petite vers la surface (traits) a provoqué une subsidence de 30 cm au nord de la faille (grand lobe) et une surélévation de 5 cm au sud (petit lobe). Le foyer était situé en 4 et 15 km de profondeur. La largeur de la zone affectée a atteint environ 50 km.

Une image à retrouver dans le livre "Terre, planète mystérieuse".

Contact(s):
  • Bertrand Meyer
    bertrand [dot] meyer [at] upmc [dot] fr

Interférogramme du séisme de Greneva (Grèce, 1995). © IPGP (INSU-CNRS, Paris Diderot) - CNES.