Ségrégation multiphase des noyaux planétaires

Jeudi, 1 janvier 2009

Cette animation simule la formation du noyau d'une planète en utilisant un modèle de convection à 3 phases. La planète indifférenciée est noire et sa température inférieure à celle de la fusion du métal jusqu'à ce que l'onde de choc dûe à l'impact d'une météorite élève sa température suffisamment pour fondre le métal. Le métal (jaune) se sépare alors des silicates différenciés en bleu. Le métal se sépare des silicates par un processus combinant des flux de porosité et des instabilités de diapirs. Quand le processus est initié, la libération de l'énergie gravitationnelle produit assez de chaleur pour fondre tout le métal en 100 000 ans et produire un manteau silicaté (bleu) et un noyau liquide (jaune). © O. Sramek, Y. Ricard et F. Dubufet, 2009 -

yanick [dot] ricard [at] ens-lyon [dot] fr