Simulation numérique de l'évolution de la morphologie et de la densité d'une zone de subduction

Lundi, 5 mai 2008

Les processus à l'oeuvre dans les zones de subduction où le plancher océanique (lithosphère) pénètre dans le manteau de la Terre sont mal connus. On en connait certaines manifestations : l'apparition de grandes fosses océaniques, la sismicité, le volcanisme.

On sait également que, dans les chaînes de montagnes, des roches et des minéraux ayant subi de fortes pressions et températures proviennent de telles zones de subduction.

Pour comprendre comment se fait l'enfouissement des roches, à quelles conditions elles sont soumises et comment elles peuvent enfin revenir à la surface, des chercheurs élaborent des modèles numériques de subduction de plus en plus élaborés. Ici on peut suivre sur une période de temps correspondant à 23 millions d'années, l'évolution de la morphologie et de la densité d'une plaque océanique qui entre en subduction. Les variations de densité sont des indicateurs des minéraux possibles.

Contact(s):
  • Philippe Yamato, Géosciences Rennes/OSUR
    philippe [dot] yamato [at] univ-rennes1 [dot] fr, 02 23 23 60 95

Simulation numérique de l'évolution de la morphologie et de la densité d'une zone de subduction au cours de 23 millions d'années simulées, avec zoom dans la zone de contact des deux plaques. © Laboratoire de tectonique (CNRS, Université Pierre et Marie Curie - P6) - Yamoto et al. 2007