Modèle 3D de convection avec chauffage interne

Vendredi, 3 mai 2002

Le flux de chaleur à l'interface entre le noyau et le manteau contrôle le refroidissement du noyau et sa dynamique. Cette simulation numérique montre l'effet de la convection dans le manteau de la Terre sur ce flux de chaleur basal. Dans une boîte vue par le dessous, un fluide aux propriétés analogues à celle des roches du manteau est chauffée par le bas et refroidi par le dessus. De plus, un chauffage homogène est imposé pour rendre compte de la chaleur dégagée par les éléments radioactifs présent dans le manteau de la Terre. Cette expérience montre la rupture de symétrie entre les courants ascendants chauds (en jaune) et les courants descendants froids (en vert) liée à la présence des sources internes de chaleur. La circulation convective est dominée par les courants froids. Les panaches chauds n'atteignent pas toujours la surface et le flux de chaleur à la base est contrôlé par l'arrivée des courants froids de convection.

D'après S. Labrosse, Hotspots, mantle plumes and core heat loss, Earth Planet. Sci. Lett., 199, 147-156, 2002.