Micro-météorite prélevée en 2006 en Antarctique

Lundi, 27 octobre 2008

La quête de l'origine de notre planète, de son histoire, de celle du système solaire restera longtemps d'actualité. Si chaque année les scientifiques nous en apprennent d'avantage, beaucoup d'inconnues demeurent.

Plusieurs approches sont utilisées par les spécialistes pour rassembler les pièces du puzzle. L'une d'elle consiste à rechercher et analyser les météorites. Les plus grosses portent des noms, sont répertoriées, font partie des collections. Mais il en existe des minuscules, voire microscopiques, en bien plus grand nombre, qui intéressent tout autant les spécialistes. La calotte Antarctique, protégée des perturbations de l'activité humaine, est un lieu d'échantillonnage propice à la collecte de micrométéorites comme celle-ci,composée d'oxydes de Fer et de Nickel.

Contact(s):
  • Pierre Rochette, CEREGE
    rochette [at] cerege [dot] fr, 04 42 97 15 62

Micro-météorite prélevée en 2006 lors d'une expédition franco-italienne en Antarctique, dans la région appelée Frontier Mountain. © CEREGE. CNRS-INSU. MNA-PNRA.