Actualités Séismes et failles actives

Vendredi, 14 avril 2017
Les zones de subduction produisent les séismes les plus forts et les plus destructeurs jamais enregistrés sur Terre. Plusieurs chercheurs internationaux1, dont certains des laboratoires Geoazur (CNRS / IRD / OCA / Université Nice Sophia Antipolis) et ISTerre (CNRS / Université Savoie Mont Blanc ...
Vendredi, 17 mars 2017
L’analyse des données sismologiques globales du récent séisme de Kaikoura (Nouvelle-Zélande, 13 novembre 2016) et la réalisation de simulations numériques fines ont permis à deux chercheurs de l’Institut de physique du globe de Strasbourg (IPGS/EOST, CNRS / Unistra) de révéler une interaction ...
Mardi, 31 janvier 2017
Les chercheurs d’une équipe internationale, issus notamment de plusieurs laboratoires français(1), ont utilisé les données d’une demi-douzaine de campagnes océanographiques françaises, allemandes et espagnoles pour compléter, à une résolution latérale de 60 m, la cartographie bathymétrique de la ...
Mardi, 10 janvier 2017
Le cycle sismique est classiquement présenté comme une alternance entre une phase inter-sismique, au cours de laquelle les contraintes tectoniques sur les failles augmentent, suivie d’une brève phase co-sismique, dans laquelle un séisme important relâche ces contraintes accumulées. Ces dernières ...
Communiqué de presse
Jeudi, 24 novembre 2016
Les méga-séismes (de magnitude supérieure à 8,5) se produisent très majoritairement sur les failles de subduction, là où une plaque tectonique passe sous une autre plaque. Mais ils ne semblent pas se produire avec la même probabilité tout le long de ces zones. Dans une étude publiée le 25 ...
Jeudi, 24 novembre 2016
Une modification du champ gravitationnel terrestre produite pendant une rupture sismique vient d’être pour la première fois détectée pendant le tremblement de terre de Tohoku-Oki, qui s’est produit le 11 mars 2011 avec une magnitude 9.0. Ce travail est le fruit d’une collaboration internationale ...
Lundi, 21 novembre 2016
Une équipe composée d’une dizaine de chercheurs provenant du CEREGE1, de l’IPGP2, de l’EOST3, du LIVE4, de Géosciences Montpellier5 et de GeoAzur6, en collaboration avec l’INGV et l’Université de Chieti-Pescara, s’est rendue sur le terrain en Apennin Central (Italie) sur le lieu des épicentres ...
Mardi, 25 octobre 2016
La faille de Marmara qui passe sous la mer de Marmara à proximité de la mégapole d'Istanbul est une zone de risque sismique majeur puisqu'un séisme important est attendu sous peu. Des chercheurs de l’Institut de physique du globe de Strasbourg (IPGS/EOST, CNRS / Unistra), de l’Institut des ...
- Communiqué de presse
Lundi, 3 octobre 2016
Dans les zones de subduction, où une plaque tectonique plonge sous une autre, des glissements lents et imperceptibles appelés « séismes lents » peuvent déclencher un peu plus loin des secousses puissantes. C’est ce que viennent de montrer des chercheurs du CNRS, de l’Université Grenoble Alpes et ...
Lundi, 26 septembre 2016
Une équipe de recherche franco-internationale explique l’occurrence des séismes inattendus observés dans les régions continentales stables, en dehors des frontières des plaques tectoniques. Ces travaux, publiés dans Geophysical Research Letters, ont été pilotés par un chercheur du Laboratoire de ...
Syndiquer le contenu