Guêpe fossile datant du Crétacé, révélée par une méthode originale utilisant le rayonnement synchrotron, (ESRF)

Lundi, 31 mars 2008

Cette guêpe a été préservée depuis 100 millions d'années dans de l'ambre totalement opaque en provenance d'un gisement en Charente (France). Sa découverte et sa photographie, ainsi que celle de centaines d'autres fossiles de fourmis, araignées, d'acariens, ont été possible grâce à la technique de l'imagerie en contraste de phase, développée à l'ESRF (European Synchrotron Radiation Facility) à Grenoble. L'animal mesure 4 millimètres environ et cette image révèle des détails de l'ordre micrométrique.

Contact(s):
  • Paul Tafforeau, ESRF
    paul [dot] tafforeau [at] esrf [dot] fr
  • Didier Neraudeau, Géosciences Rennes
    didier [dot] neraudeau [at] univ-rennes1 [dot] fr, 02 23 23 65 96

Guêpe fossile datant du Crétacé, révélée par une méthode originale utilisant le rayonnement synchrotron, (ESRF) © ESRF-CNRS Géosciences Rennes, M. Lak, P. Tafforeau, D. Néraudeau