Une guêpe dans l'ambre du Crétacé vue par la ligne de lumière de l'ESRF

Mardi, 1 avril 2008

Les rayons X très intenses de la source de lumière européenne ont permis de scanner deux kilogrammes de cette résine fossile et de révéler la présence d'insectes et d'autres petits animaux (acariens, araignées, crustacés) dans les morceaux d'ambre. La technique utilisée à l'ESRF est le seul moyen actuellement disponible pour visualiser et donc étudier de telles inclusions. Malvina Lak et al. Microscopy and Microanalysis Vol. 14, No. 3, juin 2008.