I-3: NDACC (Network for the Detection of Atmospheric Composition Change)

Le NDACC (Network for Detection of Atmospheric Composition Change), anciennement NDSC (Network for Detection of Stratospheric Change), est un réseau international de surveillance sur le long terme de la stratosphère et de la haute troposphère créé en 1991. Il a pour objectifs la détection des changements de composition chimique et de température d'origine naturelle ou anthropique ainsi que l'étude des interactions entre chimie et climat, et la validation sur le long terme des observations des mêmes paramètres par les nombreux satellites mis en orbite depuis lors. Les activités françaises composent le Service d'Observation NDACC-France du CNRS /INSU coordonné au niveau national par l'Observatoire de l'université de Versailles Saint-Quentin (OVSQ.

Les objectifs scientifiques sont :

  • De quantifier la variabilité de la stratosphère et comprendre les mécanismes physico-chimiques mis en jeu
  • D'identifier les évolutions liées aux émissions anthropiques
  • D'établir une base de données permettant d'étalonner les instruments embarqués sur les satellites et de tester les modèles numériques.

OSU responsable:

OSU VSQ

Autres OSU participants :

Institut Pierre-Simon Laplace, OSU Pythéas, OMP et OSU-Réunion.

Paramètres mesurés:

Les équipes françaises contribuent par des observations incluant : des profils verticaux de température, d'ozone et d'aérosols par lidar ; des profils d'ozone par radio-sondage ; des colonnes d'ozone et de NO2 à l'aide de spectromètres UV-Visible SAOZ ; des colonnes d'ozone à l'aide d'instruments Dobson (dont un instrument NOAA à l'OHP) ; des mesures de rayonnement solaire ultraviolet et de colonne d'ozone à l'aide de spectro-radiomètres ; des profils de vapeur d'eau par radiométrie micro-ondes et lidar Raman ; des mesures de CH4, HCl, HF, CO, N2O par spectromètre FTIR (instrument IASB à l'île de La Réunion).

Implantation des sites:

Observatoire de Haute Provence, Villeneuve d'Ascq, Lannemezan, La Réunion, Bordeaux, Briançon, Dumont D'Urville + les stations du réseau SAOZ (système d'analyse par observation zénithale) comprenant Scoresbysund au Groenland, Andøya en Norvège, Sodankyla en Finlande, Zhigansk et Salekhard en Russie, Bauru au Brésil, Kerguelen, Rio Gallegos en Argentine et Concordia-Dôme C en Antarctique.

Base de données :

La base de données est disponible sur le site du réseau international http://www.ndsc.ncep.noaa.gov ..

Autres organismes impliqués:

IPEV, CNES, ADEME, Météo-France, Région La Réunion.

Appartenance à un réseau international:

NDSC/WMO/GAW