AA-ANO-3 Stations d’observation

Les astronomes ont à leur disposition des moyens lourds nationaux ou internationaux dont la gestion est une tâche souvent exigeante, et qui n'a pas de retour direct en termes de publications. Pour reconnaître ce service à la communauté cette action comprend :

  • la gestion des stations d'observation,
  • les activités instrumentales qui leur sont propres,
  • l'opération des instruments après leur mise en service,
  • les actions amont qui visent la qualification et la protection des sites d'observation existants et futurs, dans toutes les fenêtres spectrales (optique, radio)

Par contre, les activités liées à la réalisation des instruments eux-mêmes n'entrent pas dans ce cadre et relèvent de l'ANO-2.

Le soutien apporté à ces moyens, qu'ils soient sol ou spatiaux, par des détachements ou des mises à disposition dans les sociétés internationales permet d'en accroître le retour scientifique ; il comporte une dimension de service, parfois très lourde, qui correspond à l'une des missions du corps des astronomes.

La gestion de ces stations concerne non seulement les responsables de ces moyens d'observation, mais aussi tous les astronomes qui y participent pour une fraction significative de leur temps : par exemple les astronomes résidents (au CFHT ou à l'ESO) dont l'une des missions est d'aider les observateurs à utiliser au mieux le temps qui leur a été alloué. Il est donc vivement souhaitable de poursuivre et de renforcer la politique de détachements de longue durée dans les agences et sociétés internationales, qui permettent aux astronomes français d'intervenir dans la mise en place et l'exploitation des grands projets de la discipline.

OSU responsables :

Institut Pythéas, Observatoire Aquitain des Sciences de l'Univers, Observatoire de la Côte d'azur, Observatoire Midi-Pyrénées, Observatoire de Paris, Observatoire des Sciences de l'Univers en région Centre, Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble, Observatoire des Sciences de l'Univers Paris Sud.

Autres établissements susceptibles d'accueillir des personnels CNAP : sociétés internationales gérant les moyens lourds de l'astronomie (ESO, ESA, IRAM, CFHT).

Stations d'observation :

  • Télescope Bernard Lyot au Pic du Midi,
  • Télescope de 193 cm de l'Observatoire de Haute Provence,
  • CFHT à Hawaii,
  • Observatoires au Chili (ESO La Silla, ESO Paranal, ALMA Chajnantor),
  • ALMA Regional Center France,
  • IRAM (radiotélescope de 30 m, interféromètre du plateau de Bure),
  • Radiotélescope de Nançay,
  • LOFAR,
  • THEMIS,
  • Qualification et protection de sites d'observation

Organismes associés :

ESO, ESA, IRAM

Appartenance à un réseau international :

OPTICON, RADIONET

La liste des SNO entrant dans le cadre de l'ANO-3 est donnée est consultable via la base de données : http://insu.obspm.fr

Une des antennes du radiotélescope NOEMA de l’IRAM sur le plateau de Bure. © IRAM.

Télescope de 1m93 de l’observatoire de Haute-Provence. © OHP/CNRS.