V-2: CO-PDD (Site d’observations atmosphériques Puy de Dôme/Opme/Cézeaux)

Nouvelle labélisation à partir de 2016. Le site instrumenté du Cézeaux-Opme-Puy de Dôme (CO-PDD) est un élément du dispositif national d'observation de l'atmosphère nécessaire à l'étude de la qualité de l'air (pollution longue distance) et à la recherche sur le climat (nuages et particules, gaz à effet de serre).

Il est constitué de la station de surveillance de l'atmosphère du puy de Dôme (1465 m), située loin des sources de pollution immédiates, associée aux sites de mesure d'Opme (680 m), située en zone rurale et des Cézeaux (410 m) situé en zone péri-urbaine, au-dessus de la ville de Clermont-Ferrand.

Le CO-PDD a pour objectif principal de documenter l'évolution de la composition de la troposphère, en améliorant nos connaissances sur les processus liant les gaz, aérosols, les nuages et précipitations et sur l'impact de modifications anthropiques en terme climatique (nuage, rayonnement) et météorologique (précipitations). Il accueille plusieurs SO et SOERE, ainsi que des chercheurs et étudiants grâce à sa capacité d'accueil et sa situation géographique.

OSU responsable :

OPGC

Autres organismes impliqués :

IRSN, Ecole des Mines de Douai, ATMO Auvergne, MF, NILU, JRC Ispra, Universités de Bern, Munich Hambourg, Max Planck Institut, Deutsche Wetter Dienst de Hohenpeissenberg (Allemagne) , EMPA (Suisse).

Contribution à des réseaux internationaux :

SNO ICOS/RAMCES, réseau IRSN OPERA, réseaux européens EUSAAR, EMEP / GAW, EUCAARI, GEOMON, IMMEC (FP6)

Analyseur de CO à corrélation dans l'infrarouge à la station de mesure du Puy de Dôme. © OPGC/CO-PDD