ST-ANO-1 : Service national d’Observation en Volcanologie

Les territoires et départements d'Outre-mer abritent trois volcans actifs, expressions particulières de deux structures tectoniques très différentes : la zone de subduction des Antilles (1000 km * 250 km) à la limite des plaques Amérique du Nord et Caraïbes et le point chaud de la Réunion dans l’océan indien. La zone de subduction des Antilles ne s’exprime pas seulement par la vivacité, parfois explosive et meurtrière, de ses édifices volcaniques (Montagne Pelée, Soufrière, Montserrat), mais aussi par des événements sismiques très importants qui en font la région de France la plus sismique (1843, M ≥ 8 ; 2004 aux Saintes, M = 6.3, 2010 Haïti, M ≥ 7.0) et tsunamigène. Il apparaît clairement que la zone de subduction doit être appréhendée à grande échelle régionale dans la mesure où les structures, sources d’inquiétudes et de désastres, sont contraintes par la tectonique à grande échelle dans le cadre d’accords avec nos partenaires régionaux.

Le Service National d'Observation en Volcanologie (SNOV) a pour mission d'orienter la science, la collecte et la distribution de données géologiques et géophysiques caractéristiques des processus intervenant à différentes échelles de temps dans le fonctionnement et l'évolution des volcans et de leur contexte tectonique. Ces données sont diffusées auprès de la communauté scientifique nationale et internationale dans l'objectif d'alimenter les travaux de recherche, fondamentaux pour construire des modèles du fonctionnement des volcans et de leur contexte tectonique. Les progrès dans ce domaine assurent le progrès dans les capacités de diagnostics et des scénarii d'évolution de l'activité de ces structures.

Les données sont fournies principalement par les réseaux régionaux et locaux d'observation gérés par les trois Observatoires Volcanologiques français (Observatoire Volcanologique et Sismologique de Guadeloupe, (OVSG-IPGP, Guadeloupe), Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique (OVSM-IPGP), Martinique, et Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise, La Réunion, (OVPF-IPGP)) dont la gestion est confiée à l'Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP). En complément de ces données, acquises dans le cadre des activités d'observation menées par les Observatoires Volcanologiques, l'IPGP et l'Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand (OPGC) contribuent au SNOV sous forme de longues séries temporelles de données fournies par des instruments de télédétection satellite ou au sol ou sous forme de développements méthodologiques ou instrumentaux.

Dans les observatoires, des réseaux de capteurs géophysiques et géochimiques mesurent en permanence l'activité sismique, la déformation, l'activité électrique, le niveau de la mer. Des prélèvements réguliers de gaz et d'eau sont effectués à des fins d'analyse géochimique. Ces mesures sont complétées périodiquement par des réseaux de répétition permettant de densifier temporairement les observations permanentes. Les données sont transmises puis archivées en temps réel au site central et accessibles via le portail VOLOBSIS (http://volobsis.ipgp.fr/). Les Services d'Observation du Pôle de Télédétection de l'OPGC complètent ce dispositif sous forme de séries temporelles de mesure de déplacement du sol par interférométrie radar (SO OI2), de séries temporelles d'images infrarouge permettant la détection des points chauds et le suivi des panaches (SO HotVolc), de campagnes de mesures de la composition et des flux de gaz volcaniques (SO GazVolc), d'étude des magmas et des produits d'éruptions pour la compréhension des processus volcaniques (SO DynVolc) et enfin de campagnes de mesures des vitesses d'émission et des concentrations en particules des jets/panaches volcaniques au moyen de radars doppler (SO VOLDORAD). L'ensemble des données collectées par le Pôle de Télédétection de l'OPGC est accessible via le portail de l'Observatoire Virtuel de l'OPGC ( http://wwwobs.univ-bpclermont.fr/SO/televolc/index.php).

OSUs responsables :

IPGP, OPGC

Autres organismes impliqués :

Conseils Généraux et régionaux de la Guadeloupe et de la Réunion, collectivité territoriale de Martinique, The Seismic Research Centre de l'University of the West Indies (UWI-SRC at Trinidad et Tobago), The Fundacion Venezolana de Investigaciones Sismologicas (FUNVISIS, Venezuela), the Universidad de Oriente (UDO, Venezuela) and The University of Puerto Rico Seismic Network (Puerto Rico and the Virgin Islands.)

Compte rendus des réunions du Service national d'observation volcanologique

Fichier attachéTaille
Minutes of the «Service National d’Observation en Volcanologie» scientific committee meeting Monday 25 June 2012, IPGP, 1, rue Jussieu – 75005 Paris22.08 Ko
Minutes of the « Service National d’Observation en Volcanologie » scientific committee meeting Thrusday 10 June 2010, IPGP, Place Jussieu, 75005 Paris20.51 Ko