Explorer les sciences extrêmes à la station de métro Montparnasse-Bienvenüe à Paris

Vendredi, 21 Décembre 2012 - 16:40 - Vendredi, 15 Février 2013 - 16:40



Le CNRS et la RATP vous invitent jusqu'au 15 février 2013 à un voyage au cœur de la science extrême : du centre de la Terre au cosmos, des frontières du vivant jusqu'au cœur de la matière, en passant par la découverte d'instruments ultra-puissants. A travers cette fresque géante conçue par le CNRS et installée dans les couloirs de la station Montparnasse–Bienvenüe (ligne 4 du métro), les voyageurs pourront explorer des recherches qui repoussent les frontières de la connaissance.

Du 21 décembre 2012 au 15 février 2013, le CNRS propose aux voyageurs de la RATP une véritable fenêtre ouverte sur les recherches extrêmes menées dans ses laboratoires : objets d'études lointains ou profonds, instruments ultrasensibles ou puissants, expériences extrêmes… Conçue par le CNRS, cette fresque inédite réunit de superbes clichés saisis pour l'essentiel par des chercheurs.

Le temps d'un voyage, sur les 134 mètres du couloir de correspondance de la station de métro (ligne 4) Montparnasse–Bienvenüe, les voyageurs s'enfonceront au cœur du noyau terrestre pour ensuite s'évader jusqu'aux galaxies les plus lointaines. Ils partiront à la découverte du vivant, des organismes adaptés aux milieux extrêmes à l'extrême complexité des êtres vivants. Enfin, pour appréhender la matière, ils exploreront les expériences de l'accélérateur de particules LHC, la plus grande machine scientifique jamais construite, et découvriront des instruments dont la conception repousse les limites techniques.

D'une hauteur de 4,8 mètres, cette fresque géante témoigne de la très grande diversité des recherches menées au CNRS, organisme pluridisciplinaire, guidé par le désir de compréhension du monde et de production des connaissances.

Depuis sa création, le métro génère une vraie culture urbaine, inscrite dans la mémoire collective des Franciliens et des visiteurs de la capitale. Pendant le transport, la vie continue. Enrichir les espaces de transport est fondamental : c'est pourquoi la RATP cherche à y introduire plus de services, mais également plus de sens et d'émotions positives pour améliorer le quotidien des 10 millions de personnes qui transitent chaque jour sur ses réseaux. Tout au long de l'année, la RATP utilise ses espaces pour promouvoir l'art et la culture. Elle souhaite ainsi enrichir le parcours de ses voyageurs, les surprendre, les étonner et leur donner une possibilité d'accéder à la culture sous différentes formes.

Depuis 2007, le CNRS, en partenariat avec la RATP, réalise des expositions en images : « Extrêmes sciences » fait suite à « L'outre-mer : un laboratoire pour la recherche », « Biodiversités », « L'Univers » et « Le CNRS aux pôles ».

Visualiser la fresque sur : www.cnrs.fr/extremes-sciences