Jean-Pierre Lasota reçoit le prix Félix Robin 2012

Dimanche, 31 mars 2013

Né en 1942, Jean-Pierre Lasota a soutenu sa thèse de doctorat en 1971 à l’Institut de physique théorique de l’Université de Varsovie. Recruté en 1983 par le CNRS, Jean-Pierre Lasota a été directeur du DARC (Département d'Astrophysique Relativiste et Cosmologie) à l'Observatoire de Paris de 1987 à 1999 et depuis 2003 il est Chargé de mission à l'INSU. Il est actuellement directeur de recherche émérite à l’Institut d’Astrophysique de Paris (IAP-CNRS/UPMC) et professeur à l’observatoire astronomique de l’Université Jagellon de Cracovie (Pologne).


Son principal domaine de recherche concerne l’astrophysique des hautes énergies et les objets astrophysiques dits compacts : naines blanches, étoiles à neutrons, trous noirs. La description de ces objets, et des phénomènes hautement énergétiques qui les caractérisent, nécessite la compréhension d’une physique complexe, s’appuyant sur des développements mathématiques ou numériques sophistiqués, couvrant un domaine allant de la physique des hautes énergies à la relativité générale. Au cours de sa brillante carrière, Jean-Pierre Lasota a apporté des contributions déterminantes à notre connaissance de ces objets compacts, permettant d’élucider en partie leurs mécanismes de formation et leur évolution. Il a plus particulièrement permis de comprendre le rôle essentiel de l’accrétion de matière sur ces objets, générant les phénomènes les plus violents dans l’Univers. Son nom est attaché à des découvertes majeures, comme l’effet « Abramowicz- Lasota » en relativité générale. Jean-Pierre Lasota a également été un pionnier dans le domaine des systèmes binaires, composés d’une étoile naine blanche (ou d’une étoile à neutrons, ou d’un trou noir) et d’un compagnon stellaire. Il est l’un des acteurs majeurs ayant permis l’essor de ce qu’il est convenu d’appeler désormais le domaine des astroparticules, à la frontière entre astrophysique, physique nucléaire et physique des hautes énergies. Jean-Pierre Lasota a également joué un rôle moteur dans le développement des projets de détecteurs d’ondes gravitationnelles, tels que VIRGO. Ses recherches ont toujours été fondées sur la compréhension de théories physiques, et ses travaux ont contribué sans conteste au rayonnement de l’astrophysique et de la physique française. Il a écrit un livre de vulgarisation, La science des trous noirs, publié chez Odile Jacob. Le jury des grands prix de la SFP a considéré que Jean-Pierre Lasota mérite amplement le Prix Félix Robin pour l’ensemble de sa carrière.

Pour en savoir plus: 

Lien vers Reflets de la physique No. 33 (mars 2013) qui annonce cette récompense : http://www.cnrs.fr/inp/IMG/pdf/refdp_33.pdf

Deux conférences de Jean-Pierre Lasota :
•    Conférence (filmée) à l’IAP sur les trous noirs donnée en 2009 : http://www.canal-u.tv/video/cerimes/les_trous_noirs_01_12_2009.9533
•    Séminaire scientifique « Black holes spins » en février 2013 à l’IAP : http://www.iap.fr/activites/seminaires/IAP/2013/presentations/Lasota.pdf


Présentation de l’ouvrage La science des trous noirs publié chez Odile Jacob en 2010 par Jean-Pierre Lasota : http://www.youtube.com/watch?v=Iyr1ohC1TxI

Contact(s):
  • Jean-Pierre Lasota-Hirszowicz, IAP (CNRS/UPMC)
    lasota [at] iap [dot] fr, 01 44 32 80 80