Bio-Argo-Med

Campagne océanographique

Mercredi, 13 mai 2015 - Mercredi, 3 juin 2015

Contexte et objectifs de la campagne

Une des bouées Bio-ARGO NAOS déployées en 2013 et qui devrait être récupérée pendant la campagne Bio-Argo Med. © LOV La projet NAOS (Novel argo observing ocean system) a pour objectif la mise en place du premier système d’observation in situ des eaux océaniques à l’échelle d’un bassin reposant sur un réseau de flotteurs profileurs Bio-Argo. Ces flotteurs profileurs sont des flotteurs profileurs de type Argo (instrument sous-marin autonome de mesure de la température et de la salinité), capables en outre de mesurer des paramètres biogéochimiques marins (concentration en nitrates et chlorophylle, oxygène, lumière et coefficient de rétrodiffusion).
La zone pilote choisie pour le développement de ce réseau Bio-Argo est la mer Méditerranée, qui offre un cadre parfait pour tester la faisabilité et la pertinence scientifique d'un tel réseau du fait de la large variété de ses conditions biogéochimiques et hydrodynamiques.

Quatorze flotteurs profileurs Bio-Argo ont déjà été déployés en 2013-2014 lors de plusieurs campagnes d’opportunité. Certains sont encore opérationnels, quant aux autres, seule une partie d’entre eux a été récupérée (http://www.obs-vlfr.fr/~dortenzio/naos_wp3/index.html). Les deux années de fonctionnement de ce réseau ont d’ores et déjà permis de montrer que ce type de réseau est fonctionnel.
La campagne Bio-Argo-Med est une campagne dédiée au déploiement de nouveaux flotteurs ainsi qu’à la définition de "bonnes pratiques" de maintenance du réseau, l’objectif étant d’arriver à définir un standard international de bonnes pratiques pour un réseau Bio-Argo à l'échelle globale. Au cours de la campagne, il s'agira donc de récupérer les flotteurs déjà déployés, d’en mettre d’autres à la place, d'ensemencer des zones moins couvertes, ainsi que d’appliquer et de vérifier des pratiques d’étalonnage des instruments et d’utilisation des modèles de prévision et des observations satellitaires pour identifier les zones de déploiement.

Cette campagne, qui s’inscrit dans le service d’observation MOOSE, est une contribution au programme MerMEx (Marine ecosystems response in the mediterranean experiment) développé dans le cadre du programme MISTRALS du CNRS.

Dates et lieux

La campagne devrait se dérouler du 13 mai au 3 juin, à bord du TETHYS II du CNRS-INSU qui naviguera en suivant la boucle Nice - Héraklion - Sicile - Nice. La zone d'opération couvre toute la partie de la Méditerranée située à l'est de 5°E, à l’exclusion de la mer Adriatique, de la mer Egée et de la mer Noire.

Moyens déployés

Un des chefs de mission en train d’écouter le démarrage d’une des bouées Bio-ARGO NAOS déployées en 2013. L’émission de 5 clics indique que la bouée est opérationnelle. © LOV Pendant la campagne, entre 10 et 14 flotteurs Bio-Argo seront déployés (le nombre de flotteurs mis à l’eau dépendra des conditions météorologiques, du nombre et de la localisation des flotteurs à récupérer…). Les flotteurs encore opérationnels seront récupérés, dans la mesure du possible, et seront remplacés par d’autres si cela semble judicieux. Avant chaque déploiement/récupération, des profils verticaux des mêmes paramètres que ceux mesurés par les flotteurs seront réalisés à partir du bateau avec une bathysonde, afin d’identifier toute erreur de calibration ou d’étalonnage des capteurs situés sur les flotteurs et de tester les méthodes de contrôle qualité des données recueillies [température, salinité, concentrations en chlorophylle, nitrates et oxygène, et PAR (photosynthetically available radiation)].
Pour choisir les zones de déploiement et faciliter la récupération, des informations sur les eaux de surface seront récupérées durant tout le trajet à l’aide d’un système de mesure en continu placé sous le bateau et inter-opérées avec les prévisions des modèles hydrodynamiques opérationnels (MERCATOR) et des observations satellitaires (imagerie de couleur de l’océan, altimétrie, imagerie infrarouge de température de surface).

Situation au 22 octobre 2014 des 9 flotteurs opérationnels (vert) du réseau Bio-Argo en Méditerranée qui devraient être récupérés pendant la campagne Bio-Argo-Med. © LOV

Soutiens

La campagne fait partie intégrante du projet EQUIPEX NAOS, lauréat du programme "Investissements d’Avenir".

Laboratoires français impliqués

LOV/OOV (Villefranche-sur-Mer), MIO/PYTHÉAS (Marseille) et LOCEAN/IPSL (Paris).

Pour en savoir plus: 
Contact(s):
  • Fabrizio D Ortenzio, LOV/OOV
    dortenzio [at] obs-vlfr [dot] fr, 04 93 76 37 15
  • Vincent Taillandier, LOV/OOV
    taillandier [at] obs-vlfr [dot] fr, 04 93 76 37 20