Demandes pour les télescopes nationaux : second semestre 2015 (15B)

Date limite: 
Vendredi, 10 avril 2015

Date limite de soumission des demandes : vendredi 10 avril 2015, 12h (midi, heure de Paris)

Une procédure de soumission EN LIGNE a été mise en place : voir la description de cette procédure ci-dessous ou directement à l'adresse http://northstar.bagn.obs-mip.fr:8080/proposal/. Le serveur sera ouvert à partir du 11 mars 2015.

Nouveautés

  • Pour 2015B, il n'y a pas d'appel à Large Programmes au TBL

Principes généraux

Les demandes des PIs travaillant dans un institut français sont examinées par un Comité des Programmes qui couvre les domaines scientifiques correspondant aux thématiques des Programmes nationaux concernés. Les observations sur ces télescopes sont payantes. Le Comité des Programmes examine les demandes et sélectionne les propositions à réaliser sur la base de leur mérite scientifique. Le financement des nuits de télescope (ticket modérateur, hébergement, repas mais pas le voyage) des équipes françaises est pris en charge. Les équipes "mixtes" avec des Co-Is étrangers seront partiellement financées, la fraction restante sera facturée aux autres établissements de la collaboration.

Les équipes étrangères, susceptibles d’être financées par OPTICON, doivent obligatoirement soumettre leurs demandes à OPTICON.

Télescope de 193cm de l'OHP

Spectrographe SOPHIE

Le spectrographe échelle SOPHIE est ouvert à la communauté depuis fin octobre 2006. Cet instrument, couvrant le domaine spectral 3872-6943 Å sur 39 ordres, possède deux modes d'observation : haute efficacité (HE, R~35000) et haute résolution (HR, R~75000).

Pour chaque mode, deux fibres optiques de 100 microns chacune (étoile et ciel, ou calibration) conduisent la lumière depuis la bonnette Cassegrain jusqu'au spectrographe. Chaque fibre possède une ouverture de 3 secondes d'arc sur le ciel. Le passage entre les deux modes s'effectue par déplacement (en 3 minutes) de la tête de fibres dans la bonnette. La voie HR comporte un double brouilleur optique et, en sortie de fibre, une fente d'entrée de 40 microns. Le rapport d'efficacité entre les deux voies est d'environ 2,5 (1 magnitude).

Le mode HR_thosimult (ThAr sur la voie B) n’a de sens que pour les programmes recherchant des précisions en vitesse radiale inférieures à 10m/s. Le mode HE_thosimult est déconseillé car inutile. 
Pour les programmes de spectroscopie et/ou ne nécessitant pas des vitesses radiales meilleures que 10 m/s, il est recommandé d’utiliser les modes HE_AB et HR_AB (Ciel sur la voie B), plutôt que HE_A et HR_A, afin de pouvoir enregistrer le fond de ciel qui, en cas de présence de lune, peut affecter les spectres des étoiles de magnitude supérieure à 10-12.  La voie B permet aussi une correction à posteriori du fond de ciel des spectres S1D.

Le CCD est un EEV 44-82 de 4102x2048 pixels. Il peut être lu en deux modes (rapide et lent). Le bruit de lecture est de 6,4 e- pour le mode rapide (lecture en 19 sec) et de 2,1 e- pour le mode lent (197 sec), qui est adapté aux objets plus faibles. Le spectrographe, solidaire du pilier du télescope, est installé dans un caisson thermiquement stabilisé (à mieux que 0,01 degré). Les éléments disperseurs sont contenus dans une cuve à pression constante. L'informatique associée permet la préparation des observations, le pilotage intégral de l'instrument et la réduction complète en temps réel des données qui sont ensuite archivées sur une baie RAID.

L’intégration en juin 2011 de nouvelles fibres optiques a permis d’améliorer significativement la stabilité en vitesse radiale du mode HR. La validation scientifique réalisée au cours des semestres 2011B et 2012A montre une précision de 1-2 m/s (voir Bouchy et al., A&A 549, A49, 2013) permettant de mener des programmes d'astérosismologie Doppler et de recherche d'exoplanètes de faibles masses. Une nouvelle unité de lampes de calibration pour SOPHIE a été installée au début du semestre 2014A, ainsi qu'un nouveau logiciel de préparation des observations (NSTS). Une documentation en ligne ainsi qu'en coupole est à la disposition des observateurs.

Pour en savoir plus

Observations de service

Des observations de service peuvent êtres demandées sur l'instrument SOPHIE. Néanmoins leur nombre est limité et le temps alloué ne peut excéder 10% du temps disponible. De plus si des observations de service demandées dépassent une heure de pose par nuit, une justification exceptionnelle doit être fournie. Si une pose, dont la date n’est pas impérative, ne peut pas être réalisée pour cause de mauvais temps, elle sera re-tentée dans les trois jours suivants si d'autres observations de service ne sont pas prévues.
 
Dans la demande de temps les utilisateurs doivent estimer le nombre total équivalent de nuits nécessaires à leur programme : le temps de pose total du programme doit être calculé en incluant 5 min de temps mort par pose en lecture rapide et 8 min en lecture lente (incluant le temps de pointage, le temps de configuration et le temps de lecture) sauf pour les poses répétées consécutives. Il est à noter que la plupart des observations faites avec SOPHIE se font en lecture rapide. Le passage d'un mode de lecture à l'autre (rapide à lent par exemple) nécessite de faire 1 biais à chaque changement de mode de lecture. Le nombre moyen d'heures d'observations par nuit est de 7h en hiver et de 4.5h en été (incluant aussi le facteur météo).   
 
Le S/B demandé est la valeur optimale souhaitée. Le temps de pose par objet correspond au maximum qui sera réalisé. Si ce rapport S/B mesuré par le posemètre est obtenu en un temps plus court, la pose sera automatiquement arrêtée.  
 
D’autre part, si des observations de service sont demandées, afin de planifier au mieux celles-ci, il est nécessaire de remplir un tableau « observations de service » à télécharger à l’adresse suivante http://www.obs-hp.fr/guide/sophie/obs_service.xls et de le renvoyer à ohp [dot] demandes [at] osupytheas [dot] fr simultanément à la soumission de la demande de temps de télescope.

Spectrographe CARELEC

Ce spectrographe n'est plus offert depuis le 1er mars 2012.

Instruments visiteurs

En cas d'utilisation d'un instrument visiteur, la direction de l'OHP doit être préalablement contactée afin de vérifier la faisabilité.

Protection des données

La durée normale d'exclusivité des données obtenues à l'OHP est de UN AN; passé ce délai les données seront mises à disposition de la communauté scientifique.

Observations au TBL

Le spectro-polarimètre Narval est offert par défaut pour la période 2015B. Les observations se feront en mode service multimission, sauf demande spécifique argumentée des programmes.

Pour 2015B, TBL réserve 7 nuits pour les programmes OPTICON. Voir http://www.astro-opticon.org/ pour les critères d'éligibilité. Notez que les demandes OPTICON sont désormais gérée de façon indépendante par un comité d’allocation OPTICON.

Narval est un spectro-polarimètre permettant d'observer simultanément le spectre d'un objet ponctuel dans deux états de polarisation sur un domaine spectral de 370 à 1000 nm, avec une résolution de 65000 en mode polarimétrique et de 65000 à 80000 en mode spectroscopique. Narval a été installé sur le ciel fin octobre 2006 et est en utilisation régulière depuis le semestre 2007A. Sa transmission et sa capacité de séparation polarimétrique sont bien caractérisés. Sa sensiblité est de 30 fois supérieure à celle de MUSICOS (cf. page http://www.ast.obs-mip.fr/projets/narval/v1/, en anglais). Pour l’évaluation des temps de poses, les utilisateurs sont invités à utiliser le calculateur de temps de pose disponible sur la page http://www.ast.obs-mip.fr/users/donati/calculator_narval/etcform_nar.html. Narval a été développé, intégré et testé pour le TBL au sein de l'OMP (collaboration TBL, LATT, UMS).

Un ensemble détaillé d’informations sur les modes d’utilisation (polarimétrie circulaire, linéaire ou spectroscopie simple) est accessible sur le site TBL, la page d’ESPaDOnS ou la page NARVAL (anglais).

Les instruments visiteurs sont également acceptés si le programme d’observation excède 15 jours d’utilisation en continu. Les proposants sont invités à contacter la direction pour la faisabilité technique de leur programme.

Observations de service

Veuillez consulter le lien (http://www.tbl.obs-mip.fr/observation/Observer-avec-le-TBL) pour connaître les derniers développement sur le mode service et mode queue au TBL.

Demandes pouvant bénéficier du soutien financier de OPTICON

Dans le cadre du programme OPTICON/Access du plan européen FP7, l’accès du télescope est ouvert aux observateurs européens (non français), les coûts de fonctionnement et de mission pouvant ainsi être supportés par l’Union Européenne. Jusqu’a 20% du temps de télescope peut ainsi être attribué à des équipes (PI et majorité de l’équipe proposante) étrangers. Sont particulièrement encouragées les demandes issues d’équipes nouvelles, n’ayant pas encore observé sur le télescope. Depuis le semestre 2010B, les demandes OPTICON sont gérés par un TAC OPTICON dont l’appel d’offre a lieu avant l’appel d’offre national. La politique du TBL est de réserver le nombre de nuits statutaires pour les programmes OPTICON. En 2015B, 7 nuits sont donc allouées aux programmes OPTICON (FP7). Les modalités de traitement des demandes sont décrites sur la page de l'appel d'offre ACCESS.

Liste des structures thématiques concernées


Note du PNPS : Les critères retenus pour classer les demandes de temps d'observation sur les T2M sont la valeur scientifique, l'urgence, la reconnaissance et l'expérience de l'équipe. Les regroupements de demandes, la constitution de programmes-clés et l'accompagnement d'observations sur de grands télescopes ou des moyens spatiaux sont vivement encouragés. Des demandes pour un grand nombre de nuits répondant à ces critères sont susceptibles d'être soutenues.

Mode de soumission des demandes

La réception électronique des demandes est assurée par l'INSU qui les retransmettra au Comité des Programmes (via la procédure de soumission en ligne).

Une demande doit indiquer une thématique principale (Programme National), même si certaines demandes peuvent relever de plusieurs thématiques scientifiques.

 

Large Programmes

Pour 2015B, il n'y a pas d'appel à Larges Programmes.


Les proposants doivent utiliser les mêmes formulaires mais indiquer clairement dans le résumé et dans le corps du formulaire leur souhait de mener un Large Programme. La justification scientifique du nombre de nuits et de la stratégie des observations est étendue à 3 pages maximum pour ce type de demande. Le temps pourra être alloué sur une durée maximale de 4 semestres (2 ans). Les proposants devront également préciser quelle partie du programme peut se faire en programme PI, si le statut de Large Programme n'est pas accepté.


Les critères pour les Larges Programmes sont les suivants :

  • un volume de nuit important : > 10 nuits/semestre minimum quelque soit la durée envisagée pour le programme,
  • un besoin de long terme : 2 ans (4 semestres) même si le nombre de nuits par semestre est modeste,
  • une évaluation annuelle qui suivra l'avancée des campagnes et le traitement des données obtenues. Dans le cas où le bilan serait jugé insuffisant par le Comité des Programmes, le statut du Large Programme pourra être revu.

Le PI devra donc produire :

  • une mise à jour semestrielle du planning d'observations, tenant compte des aléas (météo, techniques...) sur le(s) run(s) précédent(s),
  • un bilan à mi-parcours incluant si besoin une révision de la durée du programme,
  • un rapport complet en fin de durée initialement annoncée/effective.

Une présentation aux Journées de la SF2A, pour les programmes à PI français et ceux à PI étrangers avec des Co-Is français, sera fortement encouragée.

Procédure de soumission des demandes en ligne

Tous les proposants doivent soumettre leurs demandes en utilisant le logiciel développé dans le cadre d'un effort pour rassembler les allocations de temps de télescopes européens. Le logiciel de soumission s'appelle NorthStar. Les proposants doivent s'enregistrer et se loguer au site ci-dessous afin de soumettre leurs demandes directement EN LIGNE.

Merci de diriger vos question TECHNIQUES vers Patrick [dot] Maeght [at] ast [dot] obs-mip [dot] fr (Patrick Maeght). Toute autre question doit être dirigée vers la personne responsable du télescope ou éventuellement le représentant INSU (Jean-Luc Beuzit).

La date limite de soumission des demandes de temps est le vendredi 10 avril 2015, à 12h (midi, heure de Paris).

Jean-Luc Beuzit Chargé de Mission INSU