Pierre BECK reçoit la médaille de bronze 2015 du CNRS

Chercheur en géologie planétaire

Jeudi, 31 décembre 2015

Les météorites recèlent bien des secrets sur les origines du système solaire. Les faire parler est la spécialité de Pierre Beck, géologue et minéralogiste de l’Institut de planétologie et astrophysique de Grenoble (IPAG).

Après un doctorat obtenu en 2005 à l’université Joseph Fourier de Grenoble et un post-doctorat au Carnegie Institution of Washington (États-Unis), il est nommé maître de conférences en 2007 et entre à l’IPAG. Là, il se consacre à l’étude de l’eau dans les petits corps célestes à travers les minéraux hydratés observés dans les météorites. Appliquant ses connaissances minéralogiques à la cosmochimie et la planétologie, il reconstitue l’histoire de l’eau sur Mars au travers de météorites martiennes. Mêlant données orbitales et observations en laboratoire, il tente notamment d’expliquer la distribution actuelle de la glace en surface et dans le sous-sol de la planète rouge. Expert reconnu, il analyse les mesures spectrométriques de la sonde Rosetta et s’intègre à l’équipe scientifique de Curiosity pour l’étude de la surface martienne.

Enseignant-chercheur de l’université Joseph Fourier