Signature du renouvellement de la convention cadre CNRS – Météo-France

Jeudi, 7 janvier 2016

Alain Fuchs, Président du CNRS et Jean-Marc Lacave, Président-Directeur Général de Météo-France ont signé le mardi 5 janvier 2016 une convention cadre visant à renforcer leur coopération scientifique et technologique dans les domaines de la météorologie, de l'étude du climat et de la physique de l'atmosphère. Ce partenariat est complété par la signature de la convention entre le CNRS-INSU et le Centre National de Recherches Météorologiques, CNRM.


Jean-Marc Lacave, Président-Directeur Général de Météo-France (à gauche) et Alain Fuchs, Président du CNRS (à droite). Crédit : CNRS

Le CNRS et Météo-France coordonnent leurs activités de recherche dans les domaines notamment de prévisibilité des phénomènes atmosphériques ; d’étude du climat et du changement climatique ; du cycle de l'eau ; mais aussi de développements instrumentaux. 

Le but est de mettre en œuvre de façon concertée les moyens d’investigation de mesures et de modèles, notamment à l'occasion des grandes campagnes de terrain souhaitées par la SNR et de renforcer la coordination de la communauté scientifique nationale des sciences de l'atmosphère.

Au vu de leurs domaines de compétences, le CNRS à travers ses Instituts, tout particulièrement l’INSU, mais également d’autres instituts tels que l’Institut Ecologie et Environnement (INEE) et l’Institut des Sciences Humaines et Sociales (INSHS), et Météo-France, ont vocation à poursuivre leurs collaborations en particulier dans le cadre du 1er défi de la SNR1, en interactions avec l’ensemble des autres sciences. C’est ainsi que le CNRS et Météo-France participent notamment conjointement à l’alliance ALLENVI et aux groupes de travail thématiques suivants : Mer, Climat, Risque, Villes et Infrastructures ; aux groupes de travail thématiques inter-organismes de prospective pilotés par le CNRS-INSU ; à des programmes européens ; aux programmes nationaux pilotés par le CNRS-INSU et des infrastructures de recherche communes.


Pascale Delecluse, Directrice de l’Institut national des Sciences de l’Univers (CNRS-INSU) et Marc Pontaud, Directeur de la Recherche du Centre National de Recherches Météorologiques, CNRM. Crédit : CNRS

Ils collaborent également dans un cadre institutionnel à la création ou au renouvellement d’unités de recherches communes. Plusieurs programmes nationaux, pilotés par le CNRS-INSU, associent d’ores et déjà Météo-France, il s’agit notamment :

- du « Programme ECosphère COntinentale » (EC2CO) ;

- du « Programme Les Enveloppes Fluides et l’Environnement » (LEFE) ;

- du « Programme National de Télédétection Spatiale » (PNTS) ;

- du « Chantier MISTRALS » (notamment les actions « HYMEX » et « CHARMEX »).

 

Note(s): 

1- La Stratégie Nationale de Recherche (SNR) prévue par la loi du 22 juillet 2013 pour l’enseignement supérieur et la recherche vise à assurer la place de la France parmi les premières puissances de recherche mondiale et à mobiliser les énergies sur les défis scientifiques, technologiques, environnementaux et sociétaux du 21ème siècle. A cet effet, elle identifie cinq enjeux thématiques nécessitant des actions coordonnées au titre desquels figure le système Terre et dix défis dont le 1er concerne la gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique.