Alain Burgisser

StG 2007, institution hôte : CNRS

Alain Burgisser, Institut des Sciences de la Terre (ISTerre Chambéry : CNRS-INSU / Université Savoie Mont Blanc)

Alain Burgisser. Alain Burgisser est chargé de recherche à l’Institut des Sciences de la Terre à Chambéry.

Il a réalisé son doctorat à l’Université Alaska Fairbanks sur les mouvements de magma, dégazage dans un conduit volcanique et production de courants pyroclastiques. Il a commencé sa carrière au CNRS à l’Institut des Sciences de la Terre d’Orléans, où le projet ERC DEMONS s'est déroulé.

Ses principaux thèmes de recherche sont la modélisation numérique de phénomènes volcaniques, la simulation physico-chimique du dégazage volcanique, l’étude de terrain sur les coulées pyroclastiques et autres écoulements volcaniques.

Le projet ERC

Décoder la chimie des panaches volcaniques par modélisation de systèmes actifs (DEMONS).

Les volcans actifs émettent des gaz à haute température qui modifient l’équilibre chimique de l’atmosphère terrestre. Il est crucial d’être en mesure de quantifier la part des gaz volcanogéniques dans l’atmosphère de manière à ce que les effets atmosphériques globaux d’une éruption majeure puissent être prédits et discriminés des émissions anthropogéniques.

Le projet lie les processus magmatiques profonds avec les émissions de gaz en surface afin d’utiliser efficacement les analyses de gaz volcaniques dans la prévention des risques volcaniques et la quantification des flux géochimiques globaux. Il s’agit de calculer la quantité et la composition des gaz volcaniques en fonction du régime éruptif et de la pétrologie du magma profond. Ce type de calcul est effectué grâce à une modélisation des cinétiques de dégazage dans un conduit volcanique qui utilise une combinaison d’approches de terrain, expérimentales, et numériques.